Pour que l'action de cette fédération continue penser a adhérer

Liste des pages

Page 1) accueil

Page 2) Communiqué de presse et publication

Page 3) Photo de prédation

Page 4) Attaques de loups sur l'homme

Page 5) Combien d'animaux cruellement massacrés par les loups en France?


assemblée générale de la FAR

Pour une campagne et une montagne vivantes et dynamiques sans loup

AG





dimanche 12 mai 2013

Nouvelles attaques dans les Alpes maritimes

http://www.eleveursetmontagnes.org/actualite/13-actualite/727-nouvelles-attaques-dans-les-alpes-maritimes
"
Si les loups n'ont réussi à tuer que deux brebis, c'est plus les circonstances de l'attaque qui retiennent l'attention : l'éleveur bénéficiait d'une autorisation de tir de défense et se trouvait posté devant son troupeau avec une arme à canon rayé. Par ailleurs, un tir de prélèvement était aussi en cours dans le même secteur. Deux louvetiers étaient sur place. Ni l'éleveur, ni les chasseurs expérimentés n'ont pu empêcher les loups d'attaquer. Les représentants de l'ONCFS eux-mêmes appelés sans cesse pour des constats, avouent leur impuissance.
"




C'est très dure a vivre pour ceux qui le subissent...
Mais le plus dure c'est pour ceux qui sont seul, qui n'arrivent pas a communiquer...
En moyenne il y a plus de 3 attaques par jour, le nombre d'attaque qui restent silencieuses est très important...

Que faire pour soutenir tous ces éleveurs? Pour que la fatigue ne cause pas d'accident? Que le désespoir ne les poussent a commettre l'irréparable?

Si vous avez des idées n'hésitez pas a vous exprimer...
 

9 commentaires:

  1. Je vais peut être proposer quelques choses qui est déjà vu:si l'on créait une "cellule de crise",un groupe de personne qui serait toujours les même avec des roulements afin que dès que les infos tombent sur une attaque,les personnes prennent contacts avec l'éleveur touché et voit ensemble pour se rencontrer,parler,éventuellement prendre une copie de chaque constat...Ne serais ce qu'une présence,du soutien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette question déjà soulevée est une excellente idée et existe déjà pour partie...

      Mais attention aux tentatives d'infiltration d'éléments indésirables.

      Supprimer
  2. Curieux !!!!!!! Il y a ceux qui ,depuis des années voient des loups partout ,y compris en plein milieu de la place du village à midi , et ensuite ,pour réussir à en tirer un pris en flagrant délit d'attaque sur troupeau alors là niet ! ou le loup est invisible ou alors on le manque comme par hasard !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour celà il existe des appareils photos, et l'on s'en sert, croyez le bien.

      Supprimer
    2. écoutez bien l'anonyme qui nous conseille de nous déplacer armé afin de pouvoir prouver que ce sont des loups! allez tous aux armes. Cela vas désormais devenir notre quotidien, ne plus jamais quitter son fusil et gare aux erreur de tir!

      Supprimer
    3. Et celle là l'anonyme tu l'as lue:
      Autre attaque hier, sur l'exploitation de Jacques Courron, à Gourdon. Si les loups n'ont réussi à tuer que deux brebis, c'est plus les circonstances de l'attaque qui retiennent l'attention : l'éleveur bénéficiait d'une autorisation de tir de défense et se trouvait posté devant son troupeau avec une arme à canon rayé. Par ailleurs, un tir de prélèvement était aussi en cours dans le même secteur. Deux louvetiers étaient sur place. Ni l'éleveur, ni les chasseurs expérimentés n'ont pu empêcher les loups d'attaquer. Les représentants de l'ONCFS eux-mêmes appelés sans cesse pour des constats, avouent leur impuissance.
      Yves Derbez déplore cette situation et a tout de suite contacté les deux éleveurs pour les assurer de la solidarité et du soutien d'E&M. « J'avais prédit que le printemps serait amer, rappelle-t-il. Il l'est ! »

      Supprimer
  3. Oui ???? et elles sont où toutes ces photos ????? et pas truquées je veux dire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces photos interessent, en premier lieu, nos collègues et associations mais encore les pouvoirs publics.

      En aucun cas nous n'avons à nous justifier auprès de vous.

      Pas plus que nous vous permettront de dicter, notre façon de vivre, ni même celle de travailler.


      Supprimer
  4. Demande au caméléon de Langogne...
    Il parai qu'il s'y connait, mais son débat a tourné au vinaigre...

    RépondreSupprimer