Pour que l'action de cette fédération continue penser a adhérer

Liste des pages

Page 1) accueil

Page 2) Communiqué de presse et publication

Page 3) Photo de prédation

Page 4) Attaques de loups sur l'homme

Page 5) Combien d'animaux cruellement massacrés par les loups en France?


assemblée générale de la FAR

Pour une campagne et une montagne vivantes et dynamiques sans loup

AG





mardi 28 mai 2013

Haute-Loire : venez camper là où passe le loup...

http://www.leveil.fr/haute-loire/Haute-Loire-venez-camper-la-ou-passe-le-loup-102618
"
L'idée peut paraître farfelue. Mais ce n'est pas une blague. Ce n'est pas non plus un concept déjanté qui aurait éclo dans l'esprit d'un opérateur touristique en mal de nouveautés. Non, la proposition est bien sérieuse. Elle émane d'une association qui préfère vivre avec, plutôt que contre le loup. Et qui pense "qu'il vaut mieux prévenir, que guérir".



Son président, Manoël Atman, part du constat que le loup et en particulier "notre ami" canis lupus italicus, carnivore de souche italienne, aurait décidé d'emprunter le territoire altiligérien dans un mouvement migratoire le conduisant à la montagne noire, puis les Corbières et les Pyrénées orientales.
Plusieurs cartes, fruits de nombreuses années d'observations, de témoignages et de compte-rendus de presse, étoffent ce raisonnement.
Quant à ceux qui penseraient encore que le loup n'est qu'un fantasme dans l'esprit perturbé de quelques naturalistes, Manoël Atman l'affirme : "Le loup est bien là et en Haute-Loire, il a déjà gagné la partie" (voir notre édition datée du 27 janvier 2013).
Il est vrai que la bête a déjà été aperçue sur et aux abords de notre territoire.
Plusieurs éleveurs ovins en ont fait les frais à Saint-Etienne-de-Lugdarès et au Cellier-du-Luc l'an dernier.
Plus récemment, un spécimen a été photographié par les services de l'Etat et formellement identifié par l'Oncf.
L'Etat, d'ailleurs, s'est emparé du dossier en autorisant - ce mois-ci - le tir de 24 loups en France durant les 6 prochains mois, dans le but de protéger les troupeaux.
"




C'est bizarre ce projet qui parait être fait par des amateurs débutants naïfs...
Cela fait 20 ans que les loups sont revenu en France et le "caméléon, Manoël Atman, Adrien Pouchalsac,..." veut réinventer l'histoire sans prendre en compte les expériences précédentes...
selon ces propres mots" pastoraloup c'est pas acceptable par les éleveurs! car arriver après l'attaque c'est trop tard et peut efficace...
L'arrivé d'inconnu ce n'est pas acceptable!"


Mais ces fameux campeurs qui viennent des mégapoles ne seront ils pas des inconnus?

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire