Pour que l'action de cette fédération continue penser a adhérer

Liste des pages

Page 1) accueil

Page 2) Communiqué de presse et publication

Page 3) Photo de prédation

Page 4) Attaques de loups sur l'homme

Page 5) Combien d'animaux cruellement massacrés par les loups en France?


assemblée générale de la FAR

Pour une campagne et une montagne vivantes et dynamiques sans loup

AG





dimanche 23 juillet 2017

Ours ou randonnée!



"QUESTA E' L'ALASKA: due escursionisti ammazzati dagli orsi a giugno. Ma l'Alaska è grande e spopolata. Ostinarsi a fare nel popolato Trentino la "Terra degli orsi" per attirare turisti e per far dimenticare i pesticidi (per i quali il Trentino ha il record in Italia) è da deficienti (perché diventa un boomerang) e criminali (perché ci sono già stati dei feriti e forse dei morti)
C'est l'Alaska. Deux randonneurs tués par les ours en juin. Mais l'Alaska est grand et dépeuplée. S'continuer à faire dans le peuplé trentin la "Terre des ours" Pour attirer des touristes et pour faire oublier les pesticides (pour lesquels le trentin a le record en Italie), c'est des crétins (parce qu'il devient un boomerang) et des criminels (parce qu'il y a déjà eu Des blessés et peut-être des morts)

vendredi 21 juillet 2017

l'ours une arme par destination!

L'ours a encore frappé!




Ou devrions nous dire Hulot, Macron, Travert on tués en effet c'est de leurs responsabilités d'assurer la sécurité des biens et des personnes, le bien être animal, et la pérennité des exploitations agricoles... c'est même inscrit dans la loi et au lieu de cela pour protéger un banal ours brun (slovène) très répandu sur la planète et nullement en danger... ces messieurs suivent par idéologie les précédents gouvernements et ils utilisent ours,( comme les loups, lynx...) comme armes par destinations pour faire le sale travail a leurs places en massacrant de nombreux animaux domestiques et sauvages...


Nous remercions tous les ariégeois qui soutiennent les éleveurs touchés, nous reconnaissons bien la les qualités de ces montagnards que nous avions pu rencontrer lors des pastoralies ( en particulier quant le climat était rude a Guzet neige), l'entraide, le partage des taches pour arriver a construire un ensemble qui permet de réussir ce qui aurait été un échec dans beaucoup d'autres régions...


Nous apportons notre modeste soutien depuis les "alpes" aux éleveurs concernés et souhaitons que ensemble ariégeois, pyrénéens, alpins, lozériens, aveyronnais et tous les autres puissions faire avec l'aide de tous les élus, du conseiller municipal aux ministres que cela ne se reproduise plus!

dimanche 16 juillet 2017

Hulot veut tuer 124 loups

En 2016 il y a eu 40 loups de prélevés!
La population de loup a grandi de 292 a 360, soit 68 loups de plus...
Le nombre de jeune en + 16 générés uniquement par les 68 loups supplémentaires

Donc Monsieur le ministre Hulot en annonçant le prélèvement de 124 loups ne fait que revenir a la situation du 2016 il ne remet donc pas en cause la bonne conservation de la population de loup en France.

Ces prélèvements sont le minimum acceptable pour limiter les attaques sur les animaux domestiques.
Monsieur Hulot nous a expliquer que la vie d'une brebis vaut celle d'un loup...
La vie d'un chien doit aussi valoir celle d'un loup...
La vie d'une jument doit aussi valoir celle d'un loup...

La vie d'un chat doit aussi valoir la vie d'un loup... 
(désolé nous n'avons pas d'image d'illustration)


Pour le bien être animal, il est urgent de prélever le maximum de loup

bisounours dans la nature?

Regardez  bien la vidéo sur le lien jusqu'au bout... le règne animal...
https://www.facebook.com/uniladmag/videos/2839841299372244/

Les écolos m'ont fait souffrir et tué! Où est le bien être animal?

Vaut-il mieux vivre en captivité ou mourir cruellement dans la nature?

samedi 15 juillet 2017

Loup = danger!


"Selon le capitaine Guerreiro, il était d'autant plus nécessaire de retrouver rapidement les adolescentes que "potentiellement il pouvait y avoir des loups à proximité" de ce lieu très escarpé.
"Il était inenvisageable de les laisser toute la nuit. Dans le département, il y a des loups et des éleveurs découvrent régulièrement leurs animaux égorgés", a expliqué à l'AFP l'officier, précisant que le gendarme David "avait galéré pour les atteindre". "

  "potentiellement il pouvait y avoir des loups à proximité"

Les ministres et préfets vont-ils avertir la population de ce risque?

Car avec presque la moitié de la France envahi par les loups, il serait au bout de 25 ans urgent d'informer les parents que:
la nuit a la belle étoile c'est dangereux... 
la vie dans les pâturage c'est dangereux...
Les promenades dans les campagnes c'est dangereux...

Ou alors vont-ils attendre un "accident"? 
Mais dans ce cas là! il ne pourrons pas dire qu'il n'était pas au courant.
Ils seront complices et commanditaires de cet "accident" et devront en répondre devant les tribunaux...

mercredi 12 juillet 2017

Italie ça bouge...

un tournant en italie, nous attendons que toutes les régions d'europe fassent la même chose et que les états suivent...

Loups, Vénétie quitte la vie WolfAlps. A approuvé une motion en conseil
A la séance d'aujourd'hui, le 11 Juillet, le conseil régional de Vénétie approuvé par vote à la majorité la proposition a également présenté par Sergio Berlato, Président de la Troisième Commission permanente du Conseil régional. Le mouvement engage le conseil régional de réaliser des actions concrètes pour faire face aux problèmes liés à la présence du loup en Vénétie.


Surtout il va falloir mettre fin a la gestion du loup suivant ce plan: Plan action pour la conversation du loup en Europe qui n'est en rien la volonté des états, ou des populations, mais seulement d'une poignée de passionné des loups qui ont réussi a en faire leurs travail et a l'imposer aux populations locales au détriments du biens être animal et de la biodiversité


Les chasseurs de l'Isère solidaire!

voici la lettre de la fédération de chasse de l'isère, (désolé pour la mise en page )

"Gières, le 04 Juillet 2017

Affaire suivie par : Patrice SIBUT Directeur de la FDCI


Aux dirigeant(e)s des sociétés de chasse du pays cynégétique Trièves-pays de la Gresse

Objet : opération « coup de poing LOUP »


 Mesdames et Messieurs, Par ce message nous tenons à vous informer que votre Fédération sera présente à vos côtés lors de l’opération « coup de poing Loup » du samedi 08 juillet.
 Il nous semble à ce titre important de vous faire part du message politique que portera votre fédération lors de cette manifestation.

 Nous serons présents pour défendre en premier lieu le maintien d’une agriculture d’élevage dans notre espace rural et dans les alpages de nos montagnes.
C’est cette motivation première que nous devons tous porter car sans cette agriculture nous serons confrontés à un abandon des alpages et pâtures de basse altitude. Cet abandon aura pour conséquence directe la fermeture de nos alpages et de nos prairies intra forestière (perte et fermeture des espaces non mécanisables).

Le paysage agricole du Trièves se transformera progressivement d’une agriculture "élevage" à une agriculture "céréalière" accompagnée de ses dérives (arrachage de haies, pratiques culturales non favorables aux petits gibiers, plus de risque de dégâts aux cultures, plus de traitements phytosanitaires...). Il nous faut dès lors montrer l’incohérence des politiques d’aide à l’agriculture, qui pendant des années, ont encouragé nos agriculteurs à maintenir ouvert nos milieux naturels.

 Il en va de même des efforts de maintien de nos alpages que nous chasseurs avons engagés pour la sauvegarde du petit gibier de montagne, qui seront mis à néant. Tous ces investissements financiers assumés par les chasseurs et la communauté (via les subventions reçues) pour rien !
Quel gâchis pour le citoyen si aujourd’hui il nous faut accepter que le loup soit prioritaire dans nos campagnes. Dans cette optique il faudra nous attendre à une augmentation des populations de grands gibiers qui affectionnent les milieux de friches et de forêt. Nous chasseurs, nous le mesurons bien car nous le vivons.

Nos effectifs diminuant comment allons-nous pouvoir maintenir l’équilibre entre grands gibiers agriculture et forêt, qui est notre mission première ?
Nous chasseurs, avons pendant de nombreuses années, assumé notre mission de développement et de gestion équilibrée des populations de grands gibiers, grâce à des investissements financiers que nous avons supportés.
 Aujourd’hui le loup perturbe cet équilibre. Les populations de grands gibiers changent de comportement et se répartissent différemment dans l’espace, rendant notre action de régulateur bien plus difficile. La présence du loup, c’est aussi pour nous chasseurs une charge de « travail » et une responsabilité qui nous incombe et qui est méconnue de la société civile.

Le temps que nous consacrons à accompagner nos éleveurs, lorsque les arrêtés de tir de prélèvement et/ou de défense sont pris par M le Préfet, et bien ce temps-là n’est pas comptabilisé, mais il nous revient en grande partie.

La présence du loup, c’est aussi pour le randonneur un risque nouveau par la présence de chiens de défense des troupeaux (les patous).
Par leur « agressivité » occasionnelle, ils rendent difficile l’accès à certaines parties de nos montagnes, voire engendrent des contentieux entre promeneurs et bergers.
Parfois même ils n’hésitent pas à « croquer » du gibier, car ils retrouvent en groupe leur instinct de prédateurs. Les agriculteurs, avant d'être nos partenaires, sont avant tout nos voisins et amis.


C’est pour toutes ces raisons que nous sommes solidaires avec eux aujourd’hui ».

 Je vous prie d’agréer, Mesdames et Messieurs, l’expression de mes sincères salutations.

M. J.L DUFRESNE

 Président de la FDCI Fédération Départementale des Chasseurs de l’Isère Maison de la Chasse et de la Faune sauvage de l’Isère
"