Pour que l'action de cette fédération continue penser a adhérer

Liste des pages

Page 1) accueil

Page 2) Communiqué de presse et publication

Page 3) Photo de prédation

Page 4) Attaques de loups sur l'homme

Page 5) Combien d'animaux cruellement massacrés par les loups en France?


assemblée générale de la FAR

Pour une campagne et une montagne vivantes et dynamiques sans loup

AG





mardi 21 février 2017

Le loup a l'assemblée nationale

Plusieurs parlementaires organisent :Rencontre parlementaire sur le loup à l’Assemblée nationale"...

Ne pouvant nous rendre a cette rencontre pour différentes raisons. nous avons décidés d'apporter notre contribution a travers la lettre ci dessous:




"
Fédération des Acteurs Ruraux
2430, route de Bonpertuis
38850 Chirens                                                           Mesdames et Messieurs les Parlementaires
federation.acteurs.ruraux@hotmail.fr                                          Mesdames et Messieurs les participants


                                                                                             
Objet : « RENCONTRES PARLEMENTAIRES SUR LA PREDATION DU LOUP»
Chirens, le 20 février 2017



Mesdames et Messieurs,
            Nous ne pouvons pas nous rendre «  aux rencontres parlementaires sur la prédation du loup » que nous vous remercions d’organiser. Il nous semble important de vous transmettre notre avis :

Nous avions déjà fait un état des lieux partiel de la situation, le 17 août 2014, pour les « Etats généraux du pastoralisme et des loups ». En plus des très nombreux points qui restent malheureusement d’actualité il nous semble important de rappeler :

            Ce dossier a besoin de clarté, de lisibilité… Si nous n’avons aucun doute sur la position de nombreux parlementaires, certains, peuvent être perçu comme avec un discours en vallées et un autre à la préfecture… Alors quelles positions, une fois arrivés à Paris ou Bruxelles ?


            Les sujets de la compétence des parlementaires nous semblent :

-         Accélérer la traduction en droit français de la recommandation 173 de la convention de Berne ou supprimer  la recommandation 17 : mais il semble impossible de continuer à imposer l’une sans l’autre.

-         Poursuivre ceux qui auraient omis, ou, et menti,… sous serment lors de l’enquête parlementaire de 2002. Les déclarations de Geneviève Carbone, Benoît Lequette, Luidgi Boitani sont-elles irréprochables ?

-          Traduire sur le terrain les différentes lois françaises qui pour le moment semblent bafouées :
             -Article L111-1 du code de la sécurité publique « La sécurité est un droit fondamental et l'une des conditions de l'exercice des libertés individuelles et collectives.
L'Etat a le devoir d'assurer la sécurité en veillant, sur l'ensemble du territoire de la République, à la défense des institutions et des intérêts nationaux, au respect des lois, au maintien de la paix et de l'ordre publics, à la protection des personnes et des biens. »

            -Article L113-1 (en particulier l'alinéa 8) « 8° Assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l'ours dans les territoires exposés à ce risque. »
            -Article L2212-2 (en particulier l'alinéa 7) « 7° Le soin d'obvier ou de remédier aux événements fâcheux qui pourraient être occasionnés par la divagation des animaux malfaisants ou féroces. »        
 
-         La terre étant un ensemble fermé : le niveau de risque de disparition d’une population, faune ou flore, n’est pas celui d’un pays, mais celui de la population mondiale ! Donc protéger des animaux quand la population mondiale n’est pas menacé, ou si dans le pays il y a moins de 1 ou 2 ou 3 % de la population mondiale est une aberration scientifique et un gaspillage financier… Nous attendons donc au minimum une uniformisation du classement du niveau de protection à tous les étages européens, nationaux, régionaux, départementaux… 

-         En décembre 2016 dans un film sur Arte, les déclarations de Monsieur Luidgi Boitani ont démontré ce qui semble être de l’utra-militantisme. Une volonté de réécrire l’histoire (donc du révisionnisme). Ce personnage, leader de la protection des loups, ne peut plus et ne pourra plus être considéré comme scientifique ! Depuis plus de 40 ans tout a été planifié (pages 83…)  Afin de normaliser la protection de l’environnement en Europe il convient de cesser toute relation financière avec les trop nombreuses structures où ce Monsieur et ces proches sont membres des conseils d’administrations (Fondation Segré, UICN, LCIE, …) et s’il est impossible de trouver de «  vrai » scientifiques pour les reprendre : dissoudre les structures dépendant d’administration!



En conclusion :

            Nous savons que le temps du législateur n’est peut-être pas celui du terrain. Mais cela fait plus de 20 ans que cela dure. Il y a urgence pour ceux qui sont confronté à la prédation. Cette situation est destructrice physiquement, moralement, socialement, et extrêmement chronophage… Le plus important, c’est bien de comprendre que le problème vient des loups, est causé par la présence des loups… et que le seul loup dont nous sommes qu’il n’a pas attaqué d’animaux c’est un loup mort ! Tous les autres contournerons tôt ou tard toutes les interventions humaines pour consommer les animaux domestiques (chat, chien, cheval, poney, vache, chèvre, lama, alpaga, vigogne, porc, brebis,…….) et au hasard de leur faim, un humain…

            Il a toujours été hors de question pour nous de renoncer à la devise française « Liberté, Egalité, Fraternité ». L’Egalité doit s’appliquer sur tous le territoire. A moins que vous ne considériez le loup comme un outil, pour déporter à moindre coût, une population que vous avez volontairement choisi !

            L’Egalité doit aussi s’appliquer aux animaux. La blessure d’un animal par un loup est la même que par le feu, un couteau ou une arme… Ceux qui protègent les loups se rendent complices et doivent donc être poursuivit de la même façon. Le loup étant juste une arme par destination.

            Cela fait au moins 23 ans que sur ce dossier les éleveurs ont dû avoir toutes les promesses possibles, ils attendent des actes.


Croyez, Mesdames et Messieurs, à l’assurance de nos salutations respectueuses.                

                                                                                  Le président   C Gabert
"

mercredi 15 février 2017

Présidentielle: La leçon des oies?

Cette article de l'ISNEA nous démontre les aberrations de la protections de l'environnements, du classement de certaines espèces, des réglementations européennes...
 
"
Dans la suite des études tentant de comprendre l’écologie et la dynamique des oies cendrées, nous apprenons, à l’instar de la campagne de destruction conduite aux Pays-Bas,  que le gouvernement local dans la Région du Finnmark dans l’extrême nord de la Norvège lance une opération de destruction des œufs afin de réduire la descendance de la population nicheuse, dans l’espoir de limiter les dégâts aux cultures. L’objectif de l’opération, prévue sur plusieurs années, consiste à retirer la moitié des œufs sur un maximum de nichées dans des zones géographiques définies. D’autres régions norvégiennes adoptent ce même principe dit de gestion.
...
des articles scientifiques qui, parus en 2006 et 2007, avaient fustigé la chasse en France et en Espagne comme un facteur potentiellement responsable de la baisse de la survie des adultes reproducteurs (voir avis du GEOC de 2009), nous apprenons qu’en fait la population nicheuse de Norvège n’a fait que s’étendre géographiquement et croitre de manière significative depuis 20 ans, passant de 10 000 à 18 000 couples reproducteurs et de 60 000 à 130 000 individus en fin d’été.

La chasse de cette espèce n’est pas un frein à sa bonne dynamique et reste surement la solution la plus appropriée plutôt que de détruire cette espèce pendant la période de nidification. 
"




En cette période électorale nous pouvons nous interroger sur l'état de l'ensemble de notre réglementation, de notre oligarchie politoco-administrative comme nous le démontre l'article ci dessus...

Il y avait dans nos lois souvent une référence de bon sens: " en bon père de famille" or il semble que le bon sens ce soit éloigné au profit du gaspillage ou d'une écologie extrémiste...



La terre étant un ensemble fermé:
- Pourquoi le classement des espèces est-il fait de façon différenciée d'un pays a l'autres? surtout a l’intérieur de "l'europe" qui se veut une ensemble unit et pourtant avec des lois opposés et contradictoire d'un pays a l'autre...
-Pourquoi la chasse de ces oiseaux est elle limité en france alors que le classement UICN  démontre que cette espèces n'a pratiquement aucun risque de disparition? 
-Pourquoi des militants "écologistes" réclame la fin de la chasse en France, alors que rien ne s'y oppose? surtout pas l'UICN




Mais ce que nous attendons c'est que tous ceux qui nous font des promesses tous les 5 ans prennent leurs responsabilités pour éviter de faire du gaspillage économique, environnementale, sociale...






jeudi 9 février 2017

5 mètres! encore plus près...

L'article du dauphiné libéré du 8 février 2017, nous confirmes que les loups s'approchent de plus en plus des habitations, dans le cas présent a Saint Guillaume 38,... L'attaque a commencer dans le jardin derrière la maison puis et passée sous le balcon a moins de 5 mètres de la porte du garage... la biche achevée a été retrouvée au petit matin en bordure de la haie a moins de 25 mètres de la maison... le sang maculant la neige devant la maison....


Certains grands penseurs de l'écologie idéologique nous dirons que les loups ne s'approchent pas de l'homme alors que tout les mois nous avons les preuves que la présence de l'homme ne gène en rien les loups dans la quête de leurs nourritures...
Les ongulés pouvant ce rapprocher de l'homme dans l'éventuel espoir de se protéger...
Souhaitons que pour les loups la présence de l'homme ne devienne pas synonyme de nourriture car cela multipliera les risques pour l'homme  

mercredi 8 février 2017

Dangereux tortionnaires animaliers en toutes impunités!

Nous sommes tous d'accord que enflammer un chat ou le défenestrer est un acte de cruauté inacceptable...

Nous sommes tous d'accord que ceux qui ont fait les mutilations sur les animaux ci-dessous soient eux aussi condamnés!
Que ces actes aient étés accomplis avec l'utilisation d'un briquet, d'un couteau, d'un marteau, d'arme... ces actes sont condamnables et ils seraient utile que la justice soit rendu a ces animaux...
Pour cela il faut que l'état prenne ces responsabilités est poursuive tous les responsables...

Donc pour les animaux ci-dessous, les loups ayant étés utilisés comme des armes par destinations: ils remplacent le briquet, le couteau, l'arme...
Ceux qui les ont utilisés sont ceux qui les ont réintroduits, ceux qui les soutiennent, ceux qui aux enquêtes publiques soutiennent les loups et donc commanditent ces agressions sur des ongulés... Pourtant ce sont les mêmes associations (qui se constituent parties civiles pour obtenir un maximum de fric) et leurs adhérents qui crient au scandales quand un chat est brûlé!  

Alors le bien être animal a-t-il deux vitesses? est-il condamnable quant c'est un homme qui le fait? Ne le devient-il plus quant des structures utilisent des animaux pour mutiler les animaux d'habitants afin de les pousser a quitter leurs territoires aux profits de ces structures? 









mercredi 1 février 2017

Caprice de pays riche?

Selon radio bistrot la France seraient suffisamment riche pour jeter l'argent par les fenêtres...

Après l'agglomération grenobloise ou il est a peu prêt impossible de connaitre la bonne limitation de vitesse... Avec des panneaux 30 km/h a l'entrée des communes et des tonnes de peinture au sol indiquant 30 ou 50 et comment faire avec a moins de 10 mètres l'un de l'autre: un panneau 30 et une peinture 50 au sol... cela doit surement être pour l'attractivité de l'agglomération ou près des touristes... et les jour de neige c'est les flics avec la voiture radar qui doivent s'amuser....

Ce matin nous apprenons que d'après une nouvelle "réglementation" il ne serait plus possible de laisser des panneaux signalant un risque ou une obligation ( stop, risque de verglas, virage,...) sur le même poteau que des panneaux indiquant une direction ( commune, ville...)

Nous ne savons pas si c'est les vendeurs de poteaux qui ont fait une bonne affaire,?
Mais il est certains que ce n'est pas les agents des conseils généraux qui vont devoir faire les embases et fixer les nouveaux poteaux qui seront gagnant vu le travail supplémentaire et parfaitement inutile...

Les grands perdants comme a chaque fois ce sera le contribuable qui sera encore mis a contribution

mardi 31 janvier 2017

La bêtise pire que le brexit


"
Cette réintroduction ne répond pas seulement à un caprice esthétique ou écologique. C'est ici l'aspect le plus surprenant dans ce programme de réimplantation lancé il y a plus de dix ans. Avec ce constat : l'homme s'est aperçu que dans cette région, il ne pouvait plus se rendre tout seul maître d'un envahisseur plus puissant que prévu : les cervidés. Les cerfs et les chevreuils pullulent et dévastent les bois et les pâturages.
"



entendre dire qu'il faut réintroduire des lynx pour réguler les cervidés est la pire ineptie que nous n'ayons jamais entendu car:

-si la réglementation sur la chasse est la même en Angleterre qu'en France. l'évolution de la population de cervidé est géré par l'administration qui détermine les quotas de chasse en nombre et en qualité

-Donc si le nombre a trop augmenté c'est une volonté de l'administration qui en a décidé ainsi!  ( en France c'est le préfet qui décide après proposition de l'oncfs et réunion avec les écolos) avec une volonté non affiché de toujours faire croître d'environ 5 a 10% par an la population d'ou au bout de 50 a 60 ans une invasion...

-Combien faudrait-il de lynx pour réguler une population de cervidé? le lynx mangeant moins que les loups et se contentant souvent de rongeurs, lapins, lièvres, faisans, perdrix... quant aux attaques de lynx sur les cerfs? peut être les jeunes ou les mères a la mise bas?... cela va faire un certain nombre... ( en france pour 2013 en 600 000 prélèvement réalisé par les chasseurs donc si un lynx massacre 20 cervidés par an il en faudrait 3000 pour consommer les 10 % de progression annuel de la population de cervidé prévu par l'administration)

-Quel serait l'effet d'une population de lynx aussi importante? a terme la disparition de tous le petit gibier, faisans, lièvres, lapins, tétras... un impact très important sur l'élevage car comme les loups les lynx sont des fainéants qui vont au plus simple pour se nourrir dont sur les animaux d'élevages...

- Si le délire écolo prédateurs va jusqu'à réintroduire 33000 lynx pour remplacer les chasseurs... Vous serrez nombreux a constater le massacre de nos poules, chiens, chats,... et a ne plus pouvoir laisser nos enfants jouer dehors seul de peur d'une rencontre trop traumatisante...


"
La chasse ne suffit pas, et les prédateurs ont depuis longtemps été exterminés. D'où cette solution. "On se retrouve avec une population très abondante de cervidés qui pose des problèmes à la régénération forestière", explique Pierre Athanase, le meilleur spécialiste de l'animal, auteur de l'ouvrage Qui veut la peau du lynx ? 
"

L'affirmation ci dessus attribué a  Monsieur le grand spécialiste Athanase ne peut être qu'un mensonge car "la chasse peut suffire".
 les fédérations de chasseurs comme les chasseurs sont prêt a faire plus mais c'est a chaque fois l'administration très tatillonne qui limite les possibilités sous l'influence des écolos donc aucun besoin de prédateur juste d'un peut de bon sens 

mardi 24 janvier 2017

Le WWF commanditaire?

Dans l'affaire des actes de cruautés perpétrés a l'encontre des pygmées le WWF savait!

"
Un rapport interne commandé par le Fonds mondial pour la nature (WWF) au sujet de l’impact de son travail de défense de l'environnement au Cameroun sur les “Pygmées” baka a été divulgué après que le WWF ait pourtant nié son existence. Voici ce qu’il révèle:
- Le WWF savait que les Baka n’avaient pas été consultés au sujet des parcs nationaux érigés sur leur territoire. Cependant l’organisation a maintenu publiquement qu’il y avait “un fort taux […] de consentement de la part des communautés”.
- Certains écogardes patrouillant dans la zone se comportent comme des “maîtres et seigneurs” envers les Baka, organisant des “opérations coup de poing” qualifiées d’“effrayantes”. En dépit de cela, un porte-parole du WWF a déclaré que les écogardes “remplissaient la mission qui leur avait été confiée”, à savoir “protéger les forêts et sécuriser l’accès et les zones des forêts communautaires, y compris […] les Baka”.
- De nombreux auteurs d’exactions ne sont pas sanctionnés lorsque des abus sont signalés par les communautés “malgré la dénonciation par les communautés [au moyen de] preuves”. Le WWF persiste néanmoins à déclarer publiquement: “Dans les cas où un comportement inacceptable a été porté à l’attention du WWF, […] le WWF a directement et explicitement abordé le sujet [avec le gouvernement], et le comportement a semblé s’améliorer par la suite”.
"


Si le WWF n'en est le complice et commanditaire... il ne pouvait dénoncer ces actes qui sont commis en parfait accord avec le discours de son fondateur ...
"
   « A long terme, le problème démographique est plus important que celui de la guerre et de la paix parce que l'homme a commencé à se répandre sur la planète comme un cancer. (...) Dans tous les pays en voie de développement, le niveau d'intelligence baisse à chaque nouvelle génération. (...) La qualité est l'ennemie de la quantité (...) Le progrès médical et l'assistance sociale ont fait apparaître un affaissement du processus de sélection naturelle qui aura des conséquences dégénératives. (...) ll faut une politique démographique positive qui impose un contrôle des naissances chez les gens de qualité inférieure et une procréation bien ajustée chez les gens de qualité supérieure.»
"

La vrai question c'est plus de savoir pourquoi le WWF se retrouve "associé" a ce genre d'acte! c'est de savoir pourquoi des entreprises ou des collectivités sont capable de "travailler avec une structure qui a ces objectifs?
comme par exemple le conseil général des alpes maritimes a travers le parc alpha?