Pour que l'action de cette fédération continue penser a adhérer

Liste des pages

Page 1) accueil

Page 2) Communiqué de presse et publication

Page 3) Photo de prédation

Page 4) Attaques de loups sur l'homme

Page 5) Combien d'animaux cruellement massacrés par les loups en France?


assemblée générale de la FAR

Pour une campagne et une montagne vivantes et dynamiques sans loup

AG





dimanche 30 septembre 2012

Les pro-loup créent le buzz sur les réseaux sociaux

http://www.midilibre.fr/2012/09/29/les-pro-loup-creent-le-buzz-sur-les-reseaux-sociaux,570328.php

""Nous l’avons créée dimanche soir, en réaction aux propos du préfet de la Lozère, affirmant que personne ne veut du loup en Lozère, détaille Aurélien, le jeune Lozérien à l’origine. Or ce n’est pas vrai. Déjà avec ma compagne Caroline, nous étions deux. Nous nous sommes dits : “Voyons si d’autres Lozériens, et des expatriés ne sont pas de notre avis. Et depuis, il y a eu un buzz. Plus de 100 personnes sont venues sur notre page"."


Un coup d'épée dans l'eau...
Mais pour faire un buzz il faut plus de 100 visiteurs en une semaine, surtout avec l'appui de la presse...
Au cours de la dernière année, le forum de la meute a disparu, beaucoup d'autres sites pro-loups ou ours ont perdu de nombreuses archives façons prétendument accidentelles, mais au moment de la procédure que le Klan du loup a perdu contre le préfet de la drome...

Vu notre compteur:
"
Nombre total de pages vues
Sparkline 64,345
"
Nous mériterions la une d'un journal qui consacre un article a un site qui n'a que 100 visiteurs...
 
Mais l'important c'est que contrairement a ces sites pro-loups qui ne transmettent que des informations biaisés par militantismes...
 
Nous continuerons a diffuser la réalité du terrains, des prédations, en France, comme en Italie, Espagne...
 

1ères Rencontres alpines « Cultures montagnardes et pastoralisme » à Champoléon dans les Hautes-Alpes

http://www.kairn.com/article.html?id=2452

"
1ères Rencontres alpines « Cultures montagnardes et pastoralisme »

PROGRAMME

Mardi 2 octobre
- Après-midi : arrivée des participants à la Maison du berger.
- 20h30 (Maison du berger)Berger, cest pas (quun) métier, cest une vie (Cie du Bonnet Noir), pièce de théâtre produite par le CERPAM (Centre détudes et réalisation pastorales Alpes-Méditerranée), issue dun croisement entre approches techniques et ethnologiques.

Mercredi 3 octobre 
- Arrivée des participants (toute la matinée, à la Maison du berger).
- Foire aux tardons (rendez-vous traditionnel de la vallée de Champoléon : animaux, matériel pastoral, fromages, charcuterie, forum-exposition sur le mouton, etc.)

"



Tout le programme qui parait très dense disponible sur le lien ci dessus...


Les vautours dans le collimateur des syndicats agricoles

http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2012/09/25/les-vautours-dans-le-collimateur-des-syndicats-agricoles
"
Du côté de la préfecture, on indique que les carcasses des bêtes donnent lieu à indemnisation dès lors qu’elles peuvent être recensées. « Lorsque l’ONCFS procède aux constatations, on conseille effectivement aux éleveurs de mettre les carcasses à l’abri, sous une bâche par exemple. Et ensuite on procède à l’autopsie. Ces bêtes sont comptabilisées au même titre que les autres en cas d’attaque du loup. Mais il faut rappeler ce principe, le bénéfice du doute profite à l’éleveur en matière d’indemnisation », indique Christophe Coelho, directeur de cabinet du préfet."


Beaucoup d'éleveurs aimeraient que ce principe soit appliqué, dans tous les départements, pour toutes les espèces: bovins, caprins, chiens, équins,...
Car a ce jour il semblerai que cela ne soit pas perçu comme cela sur le terrain!





"Dans les Hautes-Alpes, le débat n’est donc pas celui qui secoue les Pyrénées, où d’aucuns ont accusé le vautour d’être lui-même l’auteur d’attaques de bêtes. Là-bas, on s’en doute, le sujet suscite beaucoup de réactions. « Les vautours ne sont pas des prédateurs, mais des charognards »Selon Christian Tessier, de l’association Vautours en Baronnies basée à Rémuzat (Drôme), « il s’agit d’une rumeur, partie il y a une dizaine d’années. Les vautours ne sont pas des prédateurs, mais des charognards ». Le spécialiste poursuit : « Ce qui est vrai, c’est que dans des cas très exceptionnels – qu’on n’a jamais vus dans nos départements – les vautours peuvent devancer la mort, par exemple pendant une mise bas problématique, quand il y a une hémorragie ou quand un agneau est mort-né. "

Ces dire n'engage que sont auteur, dont le militantisme nuit gravement au qualificatif pompeux de spécialiste... Ce n'est en fait qu'un éleveur de vautour qui veut trouver que des avantages a ses protégés, mais l'histoire comme l'actualité nous prouvent régulièrement que nous pouvons les classer dans les prédateurs...

Ours en Roumanie : deux hommes tués et plusieurs autres blessés

http://www.pyrenees-pireneus.com/Faune/ours/Europe/Roumanie/2012-09-16-Un-Homme-Tue-et-un-blesse.html

"
Comme toujours en pareil cas, les associations environnementalistes françaises, telles que WWF, FERUS, ADET-Pays de l’ours ou le FIEP sans parler de FNE et autres groupuscules, vont, au mieux, se taire, ou bien nous expliquer que c’est la faute de l’homme, que c’est un comportement normal d’ours et que dans tous les cas, l’ours est craintif.

Cette situation largement dénoncée depuis plusieurs années par les associations de la c
oordination pyrénéenne ADDIP hostiles aux introductions d’ours en se référant à d’autres cas en Roumanie, bien sûr... ce n'est pas la première fois qu'il y a mort d'homme, Slovénie, Russie, Espagne et dans nos registres français d’état civil lorsque le motif de la mort est mentionné. Mais il faudra sans doute un mort en France pour que tout le monde comprenne que l’ours n’est pas un animal pacifique, si non, il ne serait pas enfermé dans les parcs animaliers, et que le risque potentiel n’est pas à sous-estimer.

Bien entendu, on nous expliquera que tout va bien en Roumanie et que la cohabitation est parfaite. Néanmoins, qui peut accepter la mort d'un homme au profit d'un ours ?

"

 

mercredi 26 septembre 2012

Ours et biodiversité : Réactions au sondage du WWF - IFOP

http://www.pyrenees-pireneus.com/Faune/ours/France/Sondages/2012-09-00-WWF-Conference-Environnementale/Ours-Biodiversite-Reactions-Sondage-WWF-IFOP.html
"
A l'occasion de la Conférence Environnementale, le WWF a commandé à l'IFOP un sondage dont les résultats à propos d'ours et de biodiversité sont révélateurs : pour les Français, la biodiversité est un problème très secondaire, 9% d'entre eux seulement la considèrent comme une priorité. Leur préoccupation pour l'ours doit alors être considérée à son juste niveau : un rêve compensatoire face aux réalités d'un quotidien très sombre, déconnecté des réelles inquiétudes quant à la biodiversité. Les populations pyrénéennes, confrontées elles à la réalité des ours et pas à une image, ont une perception et des choix totalement opposés : rejet total de nouvelles importations d'ours comme le montrent les chiffres de 2008 et 2011.

"

Le WWFc'est donc tiré une balle dans le pied avec ce sondage...
Pour lire la suite allez sur le lien ci dessus...

Ours et conférence environnementale : Ferus et l’Adet dérapent ….


"A la suite de la diffusion d’une lettre commune aux deux associations écologistes pro-ours, ADET et Ferus, adressée à la Ministre de l’écologie, la coordination pyrénéenne ADDIP vient de contester les affirmations des environnementalistes par une lettre adressée à la Ministre, en lui soulmignant "les contrevérités" qui lui ont été adressées. Les références de l’ADDIP sont difficilement contestables et sont d’une qualité qui n’a rien à voir avec les slogans sentimentaux et idéologiques pro-ours. Il s’agit de références officielles indispensable pour relever le débat au-delà du simplisme des pour et des contre, alors que se déroule actuellement la Conférence environnementale.

Par contre, l’ADDIP ne reprend pas les résultats de la
consultation publique organisée par la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques en février 2011 en vue d’importer une ourse de Slovénie en Béarn. La coordination se contente de répondre, de manière précise, aux affirmations erronées de l’ADET et FERUS concernant les sondages.
"

Pour lire les courrier rendez-vous sur le lien ci dessus

Haine et terrorisme intellectuel ?

http://www.pyrenees-pireneus.com/Ecologistes-Ecologie/Buvette-Alpage/BuvetteAlpage.htm

"" La Buvette des Alpages " est un site Web qui n'a rien à voir avec les buvettes et les fêtes de nos estives. Il est surprenant de confondre " alpage " et " estive ". Mais c'est un peu normal de la part de son Webmaster, Baudouin de Menten, un Belge manifestement peu coutumier des montagnes pyrénéennes. Ce site, propagateur de haine à l'égard des pyrénéens, de mensonges, de manipulation et interprétation des propos tenus par les uns et par les autres a pour Webmaster un honorable (on le dit…) sujet du Royaume de Belgique.

Voyons comment sa manipulation est organisée à partir de quelques éléments d'importance très marginale avec pour seul objectif de salir les personnes et détruire la réputation de tout ce qui peut, selon lui, nuire à la "nature" notamment à l'ours ou au loup.

"


Puisque depuis un certain temps de nombreux commentaires nous parvenaient sur ce site, aujourd'hui qu'un site nous propose un nouvel éclairage sur ce site, son Webmaster,... voir le lien en Haut de page... et celui sur le Webmaster: http://www.pyrenees-pireneus.com/Ecologistes-Ecologie/Buvette-Alpage/Beaudouin-de-Menten.html

lundi 24 septembre 2012

un loup tue un enfant de cinq ans

http://www.leparisien.fr/faits-divers/irak-un-loup-tue-un-enfant-de-cinq-ans-24-09-2012-2178984.php

"Le petit Abbas Mohammed était affairé à ramasser des dattes dimanche avec cinq enfants plus âgés que lui dans le village d'al-Ahamer, lorsqu'un loup a surgi dans le palmeraie. Tout le monde a réussi à s'enfuir, sauf le garçonnet.
"

Ce drame est survenu dans le centre de l'Irak...


Dans certains pays, USA, Suède... il n'est pas rare qu'il soit interdit aux enfants de sortir des écoles sans être accompagné d'un adulte armé

En France devront nous attendre un accident pour que l'état et ces représentant prennent conscience du problème et applique les lois c'est a dire assurer la sécurité des biens et des personnes...

dimanche 23 septembre 2012

Le loup s'invite sur la dromoise"

Averti en fin d'après midi samedi d'une nouvelle attaque sur un troupeau de Valmaravel (26), ou c'était l'attaque de trop!
l'attaque a eu lieu au cours d'une descente anticipée de l'alpage vers la bergerie a cause des précédentes attaques qui se sont produite au cours des quinze derniers jours...

Le bilan est fait: Il manque 70 brebis.

Les éleveurs du diois ont donc décider de manifester leur colère, amertume, mécontentement, désespoir... ce dimanche au bord de la route de la cyclosportive " la dromoise".



Nous nous sommes donc rendu a ce rendez-vous, comme une centaine d'autres citoyens, au pied de Valdrome, ou était prévu les panneaux de signalisations pour assurer la sécurité et une chicane en bottes de paille sur lesquelles était posé une parti des animaux tués par les loups
Les voitures et autres usagés de la route s'écoulaient lentement aux sons des cloches dans la chicanes...
Le message était diffusé, écouté parfois d'une oreille distraite...
Lors de l'arrivée des forces de l'ordre, dans la discutions, un des manifestants interpelle un gendarme:" Devez vous assurer la sécurité des biens et des personnes?"
Réponse par l'affirmative du représentant de l'état.
L'éleveur poursuit:" Le troupeau et un bien vous devez donc le protéger!
Réponse par l'affirmative du représentant de l'état.
L'éleveur poursuit:" vous êtes donc dans l'illégalité puisque le troupeau est attaqué presque quotidiennement"
Le représentant de l'état fini par: "c'est plus compliqué..." "Qui est le responsable ici?"
Réponse d'un autre éleveur: " le loup!"
La discussion avec les force de l'ordre et le publique était conviviale...


Jusqu'au moment ou l'un des passant insultant les manifestants a tenté de faire déraper le rassemblement. Certains manifestants ont changé la disposition des bottes de pailles pour bloquer la route, a partir de ce moment la seul la circulation des cyclistes dans le sens de la course fut possible en perdant une a deux minutes pour écouter le messages des éleveurs..

Nous ne pouvons ni cautionner, ni encourager cela même si nous comprenons très bien la colère des éleveurs qui par sécurité avaient prévu une signalisation et poster des personnes pour assurer la sécurité


Mais cela ne soignera pas cette brebis qui respire par les trous que le loup lui a fait dans la gorge!
Ou sont les militants anti-corrida qui se plaigne de la souffrance des animaux?


 

Les loups a la foire de Saint André Les Alpes

Nous avons passé une agréable journée, samedi 22 septembre, à la foire de Saint André Les Alpes, ou le préfet nous a fait l'agréable surprise de s'arrêter sur notre stand...



Tous le monde a la foire parlait des loups, il fut mentionné dans tous les discours lors de l'inauguration..., aux stands, comme lors des rencontres a l'angle d'une allée, d'un restaurent... Chacun commentait les dernières attaques subit par les troupeaux, le comportement de certains agents lors des constats...
Mais très souvent est revenu le sujet des provocations d'un proche d'un agent du parc du Mercantour, envers l'éleveur qui venait de subir une attaque, unanimement le public présent veut le soutenir et se dit prêt a agir dans ce sens...


Nous vous en dirons plus dés que nous aurons le temps de publier
 

vendredi 21 septembre 2012

Non à l'ensauvagement des territoires

La Fédération National Ovine nous a transmis le communiqué de presse si dessous:
 

"
Pour la première fois de mémoire d’hommes, un éleveur est contraint de redescendre ses

brebis prématurément des estives ariégeoises pour cause de prédation. Le troupeau avait

été attaqué six jours consécutifs, parfois à moins de 100 mètres de la cabane du berger.

Le responsable ? Un ours, déjà connu des éleveurs pour avoir attaqué des troupeaux.

Capturé, il avait été déplacé mais n’a pas tardé à recommencer …

La semaine dernière, le CNPN (Conseil National de la Protection de la Nature) refusait

d’autoriser le prélèvement de deux lynx dans le Jura. Spécialisés sur un troupeau ovin,

ces deux animaux ont fait chez un seul éleveur plus de 40 victimes depuis le début de

l’année.

Et pendant ce temps, les attaques de loups font toujours rage dans les Alpes, mais aussi

dans les Vosges et le Massif Central… La présence et la croissance de ces populations

de prédateurs ne sont plus maitrisées.

Partout, c’est l’animal sauvage qui est préféré à l’homme et à ses troupeaux domestiques.

Nos dirigeants politiques ont manifestement fait le choix de l’ensauvagement des

territoires au détriment de la présence humaine et l’activité économique des massifs.

Pourtant c’est bien l’homme et ses troupeaux qui permettent l’entretien des territoires

nécessaire aux activités du tourisme, et qui sont le dernier rempart contre la désertification

des zones rurales.

Au lendemain de la conférence environnementale, où le sujet n’a apparemment pas été

abordé, la FNO se demande quelle biodiversité les citoyens français veulent-ils sur leur

territoire. Si l’objectif de protection des grands carnivores est atteint, c’est l’élevage qui

aujourd’hui est en voie de disparition des massifs où ils sont présents…

Quelle viande mangerez- vous demain ? Combien coûteront vos forfaits de ski quand les

pistes seront entretenues à la débrousailleuse ? Qui remplira nos écoles de campagne ?

Conseil municipal : au chapitre PNC, il a été aussi question du loup

http://www.midilibre.fr/2012/09/21/conseil-municipal-au-chapitre-pnc-il-a-ete-aussi-question-du-loup,565740.php#Séquence_1
"
Le conseil municipal a mené un débat passionné et engagé, axé sur les principaux thèmes prônés par le projet de charte. Il a décidé à la majorité de ne pas formuler un avis circonstancié à ce stade de la procédure et de manifester "une certaine réserve motivée". Il considère notamment l'inadéquation entre le principe posé de soutien au pastoralisme, à la présence de l'homme et de ses troupeaux dans la forme d'élevage pratiqué sur le causse Méjean, et l'action menée concrètement par le PNC au regard de la présence du loup sur le territoire, "celui-ci ne pouvant être considéré comme une espèce prioritaire" : "L'agropastoralisme est incompatible avec sa présence sur le territoire et il convient donc que le conseil d'administration du PNC prenne une position sans ambiguïté sur ce problème fondamental".
"


Il n'y a aucune obligation a renouveler l'adhésion au parc, certaine commune de celui des Pyrénées l'ont quittée, celui des Baronnies et une mosaïque discontinue suite a l'élaboration d'une charte et d'objectif qui n'ont pas satisfait les habitants...

Dans ce cas précis;
La commune demande au pnc de se positionner sur la question des loups sur le territoire!
Vu le comportement des agents de certains parc Ecrins, parc Mercantour ...
Vu que ces structures se mettent toutes seules hors la loi: car en étant représentant de l'état sur place elle doivent assurer la sécurité des biens et des personnes, mais aussi les lois, L2212-2, L113-1

La commune après avoir lu les quatre liens ci dessus se posera sûrement encore beaucoup de questions auxquelles le parc aura beaucoup de mal a répondre sans ambiguïté car en générale ces institutions sont gérés par idéalisme au lieu de valoriser les pratiques de terrains qui en ont fait un lieu exceptionnel...

jeudi 20 septembre 2012

Le DDT de l'Isère serait il un menteur?



Comme nous l'avions entendu dire à la foire de beaucroissant, la session de la chambre d'agriculture décentralisée en montagne, pour parler des dossier liés a la montagne a été houleuse...

Dans les colonnes de terre dauphinoise, N° 3004 du jeudi 20 septembre 2012 nous en avons eu confirmations

Parmi les dossiers qui nous intéresses, les prédateurs et en particuliers les loups qui ont fait beaucoup de dégâts à Chichilianne commune où à lieu la séance. Quatre éleveurs ont fait par de leurs exaspérations après 20 ans sans avancées dans ce dossier...

Mais le coup de théâtre vient:

"la DDT par la voie de son directeur, "compatit et promet de faire remonter au Préfet" ces doléances. Et l'administration de réexpliquer le cadre administratif légal:" la destruction du loup, espèce protégée, est interdite sauf autorisation(...), concernant des tirs de défense, dont trois demandes ont été satisfaites dans le trièves; et des tirs de prélèvements en cas de persistance des attaques ou de situations exceptionelles. Un dispositif avec une graduation", insiste Charles Arathoon. " Nous avons autorisé des tirs de prélèvement dans les Hautes Alpes, où 130 bêtes ont été tuées; en Isère, avec 59 victimes, le chiffres n'est pas aussi élevé. Ce qui explique que la demande déposée soit toujours en cours d'instruction"
Ces propos ont choqué certains professionnels."



Sur place, personne n'a le bilan... et ne peut donc contre dire le DDT!
Mais au 30 août d'après le bilan fournit par la DDT:
"
Bilan provisoire attaques loup Isère au 30/08/2012 : 37 attaques et 137 victimes."

Le DDT n'est il pas au courant des bilans de ses services? beaucoup se sont posés la question!

La convention de berne ( article 9) prévoit des dérogations qui sont les mêmes que celles de la directives habitats (article 16)

"pour prévenir des dommages importants aux cultures, au bétail, aux forêts, aux pêcheries, aux eaux et aux autres formes de propriété;"

Plus sérieusement:
- le DDT de l'Isère n'a pas de compétence dans les Hautes Alpes!
- le DDT représente l'état, il ne doit donc pas choisir les lois qui lui plaisent ou pas, mais toutes et donc assurer la sécurité des biens et des personnes: les troupeaux étant un bien, mais aussi les articles L2212-2; L113-1...

Il doit donc se mettre rapidement au travail pour faire oublier ce que nous souhaitons être que des lacunes involontaires  

Quand la faune alpine descend en ville

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2012/09/19/quand-la-faune-alpine-fricote-avec-la-faune-chamoniarde

"
Plus tôt, une loutre a été observée de jour et à plusieurs reprises sous le pont du centre-ville, au niveau du bar “la Terrasse”. Et dernièrement, c’est une marmotte qui a été aperçue sur la Via d’Aoste, vers Chamonix-Sud !
Et dire qu’il y en a encore pour dire que les chasseurs causent la disparition de toute la faune de nos montagnes…
Pensez-vous, la faune n’a même plus peur de l’Homme !"



Les chasseurs ont toujours respectés les plans de chasse qui sont protecteur du gibier pour en avoir un peu plus l'année d'après...
Ces plans de chasses élaborés en préfecture avec la participation des intégristes de l'environnement qui par la sur protection ont amené les sangliers a une surpopulation incroyable qui pose de nombreux problèmes...


Mais un autre élément de la nature rapproche la faune sauvage des habitations...
Pour se protéger des prédateurs, des loups en particulier, certains animaux se rapprochent des voiries et des habitations, l'homme n'est plus un problème pour eux, leur principale préoccupation étant de ne pas se faire attraper par ces féroces prédateurs sanguinaires...

mercredi 19 septembre 2012

2 génisses, 2 anes, 2 vaches, un taureau de tués par des loups, 4 vaches et une génisse bléssées en 8 jours!

http://www.ruralpini.it/Fotoracconto09.09.12-Gias-Perla-Limone-Piemonte.htm

" Il primo settembre altro attacco con una manza di quasi due anni uccisa e un'altra manza e 4 vacche ferite. Il giorno 4 uccisa una vacca di 7 q.li. Il giorno 5 uccisi un toro di due anni già adibito alla monta e una manza gravida.
Quando sono arrivato il giorno 6 le carcasse degli ultimi 4 animali uccisi erano ancora sul posto in attesa dell'elicottero. In questo articolo vengono mostrate le carcasse del toro, della vacca e della manza gravida."



Génisses, vaches, taureau... les loups n'ont pas de limites...
Cela se passe pas mieux en Italie qu'en France...
Si vous ne lisez pas l'italien regardez les photos, et utilisez un traducteur automatique...
L'auteur un scientifique ne fait pas de brève mais des articles de fonds comme celui en lien très bien documenté avec de nombreuses photos...


Que tous les éleveurs de bovins prennent le temps de lire mais surtout de regardez les photos, l'avenir en France promet... quand les taureaux reproducteurs fond parties des dégats cela donne une idée de l'ambiance, du peu de faune sauvage qui reste et qui pour se protéger vont se rapprocher des troupeaux...

 

Des meutes de loups sur le Mont-Lozère


http://www.radio-totem.net/actualite/journal/lozere/article-62146-des-meutes-de-loups-sur-le-mont-lozere/?page=&filtre=all

"Adrien Pouchalsac, spécialiste du loup et de la Bête du Gévaudan affirme que plusieurs meutes seraient installées en Lozère. Elles ne seraient pas sur le Causse-Méjean, lieu de nombreuses attaques, mais sur le Mont-Lozère. Et pour ce défenseur lozérien du loup, autoriser les agriculteurs à tirer eux-même sur le prédateur serait contre-productif. Selon ce spécialiste, si jamais un loup dominant est abattu, les meutes seront désorganisées, et les dégâts sur les troupeaux seraient bien pire."


Ce prétendu spécialiste n'est la que pour protéger les loups...
En 2005 en Valdaine l'oncfs a abattu au moins un loup, ce fut deux années sans attaque de ce féroce prédateur sanguinaire...

En Suisse, ou chaque fois que les loups tuent 25 animaux de rentes en un mois, ou 35 en 3 mois: un tir de prélèvement est décidé jusqu'à réalisation ou cessation des attaques...
Le bilan Suisse et bien meilleur que le français, jamais eu plus de 200 animaux domestiques de prédatés en une année, loin des 5000 en France...

Il est facile de tirer des conclusions bien différentes des racontars de ce prétendu spécialiste!

mardi 18 septembre 2012

Echec d'une initiative populaire pour protéger le loup

http://www.romandie.com/news/n/Echec_d_une_initiative_populaire_pour_proteger_le_loup31180920120932.asp

"
L'initiative populaire "Le loup, l'ours et le lynx" ne sera pas soumise au peuple. Ses partisans l'ont déposée avec une seule signature valable, a indiqué la Chancellerie fédérale. La récolte de paraphes continue pour un autre texte semblable, lancé par le Genevois Jean Barth et son groupe de citoyens.

L'initiative "Le loup, l'ours et le lynx", conçue par un petit comité alémanique, réclamait que ces trois animaux soient désignés comme espèces de faune strictement protégées dans la Constitution. Elle avait été lancée en réaction aux diverses mesures prises par le Parlement pour alléger la protection des grands prédateurs.

Ses partisans peuvent désormais se tourner vers l'initiative "pour la protection des grands prédateurs (ours, loup et lynx)", qui devra être déposée d'ici fin 2013 pour aboutir. Celle-ci vise à interdire la chasse de ces animaux.
"


Une seule signature?

Beaucoup de bruit pour se ridiculiser...

Si les loups, les ours, les lynx n'ont qu'un seul partisan en suisse nous comprenons mieux que l'état jusqu'à maintenant est aussi bien protégé les troupeaux par rapport a sont voisins français...


Nos intégristes de l'environnement qui rêvaient d'une république participative pour imposer leurs visions devrait réaliser qu'avec une élection magouille comme celle de cette année ils ont bien mieux pris en otage la démocratie! ( pour rappel 2,1 % mais un groupe a l'assemblée nationale)
 

Attaque de brebis : la piste du loup

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2012/09/17/attaque-de-brebis-la-piste-du-loup
"
Le corps d’une brebis a été découvert dimanche, lieu dit Toty, sur la commune de Lagarde-d’Apt.
Rien n’est pour l’instant confirmé. Les experts de l’ONCFS (office national de chasse et de la faune sauvage) n’ont pas encore déterminé si l’animal a succombé à des morsures de loups ou s’il a été victime de chiens. Ce qui ne serait pas surprenant en cette période de chasse.
"

La dernière phrase est très surprenente!
Les loups ne mangeraient plus en période de chasse?

Les agents constatateurs de l'oncfs en générale pour ne pas confirmer la présence de loups évoquent
le devoir de réserve, Ils doivent en faire de même pour les éventuelles autres causes de mortalités avérés ou pas...

 

Conférence environnementale : des signes inquiétants !

http://www.cpnt.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=735:conference-environnementale--des-signes-inquietants-&catid=241:polit-actualite&Itemid=965

"La conférence environnementale vient de confirmer la vision étriquée, passéiste et dangereuse que développe le gouvernement en matière d'environnement.
Si de bonnes orientations ont pu être prises (logement, gaz de schiste, lutte contre la pollution), c'est la vision rétrograde des tenants de l'écologie punitive qui a été retenue. Comme s'il fallait donner des gages aux alliés verts du Parti socialiste.
De même, il faut dénoncer la surreprésentation des associations écologistes aux dépens des acteurs réels des territoires; cette hégémonie entache cette conférence de partialité et adresse un mauvais signe quant à la future gouvernance écologique confisquée par quelques associations de l'ultra écologie.
Ce sont les Français qui seront pénalisés en matière d'énergie, de gestion des territoires, de fiscalité avec le risque d'une décroissance qui a été privilégiée par le gouvernement de façon inconsciente alors que le pays s'enfonce dans la crise.
Oui, un changement de gestion environnementale est nécessaire, mais une autre écologie est possible, plus humaine, plus réaliste et plus impartiale."




Vu le livre sur les fondements de l'écologie, c'est le citoyen lambda qui sera pénalisé, a chaque fois!
Les intégristes de l'environnement se décideront comme a chaque fois des passes droits dans la plus grande illégalité et contre la constitution...

lundi 17 septembre 2012

Une louve abattue par un éleveur

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2012/09/17/une-louve-abattue-aujourd-hui-a-montmin-sur-decision-du-prefet#jimage=607DFE8E-A920-48E2-B0D4-4A2138CF0222
"
Depuis l'arrivée du loup en 2004 en Haute-Savoie, 2012 est l'année où le nombre deconstats établis est le plus important. A ce jour, 78 constats de dommages sur destroupeaux domestiques ayant fait 187 victimes ont été recensés. Les attaques se situent pour la plupart sur le massif Bornes-Aravis-Tournette.
"

Pourquoi faut-il attendre autant pour qu'un tir soit réalisé?

Comment se fait il que les hauts savoyards n'est pas encore importé la méthode de leurs voisins: "le concept loup suisse"?

En Suisse juste de l'autre coté du Léman chaque fois que 25 animaux de rentes sont tués en un mois ou 35 en 3 mois un tir de prélèvement et décidé pour deux mois renouvelable jusqu'à réalisation ou cessation des attaques...

Avec ce principe juste de l'autre coté du Chablais, il y aurai déjà eu entre 6 et 7 tirs de loups...

Cela donne une vision de l'extrémisme de la protection des loups en France, du jusqu'au boutisme qui semble mettre dans l'illégalité tous les niveaux de l'administration française...

Une louve abattue par un éleveur à Montmin (74)

http://alpes.france3.fr/info/une-louve-abattue-a-montmin-74-75478407.html

"
Dans le cadre d'un tir de défense autorisé, une louve a été touchée, lundi 17 septembre à 8h15.
L'animal, qui tentait de s'en prendre à un troupeau, a été tué. Un tir de défense autorisé par la préfecture de Haute-Savoie. Le loup est une espèce protégée et les tirs contre ces carnivores sont très rigoureusement réglementés"


Ce tir, qui respect le trés compliqué protocole de protection des loups,malgrès les protestations des intégristes de l'environnement, est un petit pas pour la protection des troupeaux...

Mais ce seul tir dans ce département ne suffira pas a libérer l'état, la préfecture, tous les représentants de l'ordres de leurs obligations régaliennes dont : assurer la sécurité des biens et des personnes...
Mais aussi les lois dont les articles L-113.1, L-2212.2...

dimanche 16 septembre 2012

Loups, chacals, ours, lynx : les carnivores sauvages prolifèrent

http://www.lepays.fr/actualite/2012/09/14/loups-chacals-ours-lynx-les-carnivores-sauvages-proliferent

"
En outre, «les renards se multiplient dans les villes», relève-t-il.
Pour l'expert, il y a plusieurs raisons à ce phénomène. «La première est que ces animaux, sauf le renard, sont désormais protégés», dit-il. En outre, poursuit M. Schnidrig, «la forêt a regagné du terrain».
Par ailleurs, les carnivores profitent de la présence d'une grande quantité de nourriture, comme le cerf, le chevreuil et le chamois, «qui se sont multipliés ces dernières années».
Selon le spécialiste de la faune, le réchauffement climatique joue aussi un rôle en accroissant les chances de survie du chat sauvage en hiver et en favorisant l'arrivée du chacal."
"

Le réchauffement climatique que tout le monde a bien constaté l'hiver dernier?

La protection d'espèce qui s'accroissent de 30% par an ou dont le nombre d'individu double tous les 4 ans et une aberration, une hérésie, une très grosse bêtise car cela créé un déséquilibre et dans peut de temps les populations de petits gibiers et d'ongulés sauvages vont s'effondrer...   Il faudra plusieurs siècles pour corriger ce massacre voulu par certains intégristes de l'environnement

samedi 15 septembre 2012

Le préfet pour la régulation...

Sur la foire de beaucroissant nous avons interpellé le nouveau préfet de l'Isère,
l'intervention fut très rapide par manque de temps, le préfet nous a répondu qu'il fallait une régulation des loups pour maîtriser les prédations sur les troupeaux..

Nous lui avons donc proposé d'importer le concept loup suisse: chaque fois qu'il y a 25 animaux de prédatés en un mois ou 35 en 3 mois un tir de prélèvement est déicidé jusqu'à réalisation.

Nous lui avons transmis nos coordonnées et rappelé les obligations pour l'état d'assurer la sécurité des biens et des personnes, les articles L113.1 et L2212.2.

Nous vous tiendrons informé de la suite qui sera donné a cette intervention...

La FAR sur la beaucroissant

Notre stand d'information se trouve allée F stand 35
 
nous informons le publique et les professionnels de passage devant le stand, en compagnie de Wanted notre mascotte
 
Nous avons aussi le nouveau panneau...

mercredi 12 septembre 2012

Résultat de l'enquète publique: Non aux ours!

http://www.pyrenees-pireneus.com/Faune/ours/Introductions/France/Ours-consultation-introduction-bearn-2011/2011-02-04-Consultation-Publique-Resultats-Pyrenees-veulent-pas-ours.html

"
Du 27 décembre 2010 au 4 février 2011, le Préfet des Pyrénées-Atlantiques a organisé, conformément au Code de l'Environnement, une consultation publique sur le projet d'introduction d'une ourse en Béarn. Curieusement, cette consultation n'a fait l'objet d'aucune communication de résultats officiels. Mieux encore, l'introduction n'a pas eu lieu, non pas en raison du résultat de la consultation, mais pour ne pas rajouter de difficultés aux agriculteurs confrontés à la sécheresse.... qui n'existait pas en Béarn, mais bien réelle dans le reste du Pays. ....


Réponse des particuliers
  • Sur les 6 départements de la chaîne des Pyrénées étant entendu que tous ces départements disposent de larges zones hors montagne concernée et parfois même en bordure de mer
    • Favorables aux introductions : 1 973 - 22.26%
    • Défavorables aux introductions : 6 756 - 76.22%
  • Sur le département des Pyrénées-Atlantiques en notant que tout le nord du département et une bonne partie du Pays Basque ne sont pas concernés par l’ours
    • Favorables aux introductions : 694 - 22.11%
    • Défavorables aux introductions : 1 867 - 72.93%
Du côté des communes, la tendance est la même. Le plus souvent, les communes non concernées n’ont pas délibéré et d’autres concernés ne l’ont pas fait, le maire ayant peur d’être minoritaire. Nous atteignons 90% des communes défavorables aux introductions
"

Allez lire la totalité de l'article...
Quand le comptage se fait de façon a peut près conforme cela donne un total très différent des sondages habituellement diffusés!
Pourquoi?
Nous espérons que les sondages ne sont pas trafiqué, mais cela reste bizarre...

L’ours a attaqué dans la région de Vayots Tsor

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=81299&var_recherche=loup

"
Après les loups, c’est au tour de l’ours de ravir la vedette de l’actualité des faits divers en Arménie. Le 22 juillet dans la matinée, la police de la région de Vayots Tsor recevait un appel du village de Rind. Près du lieu dit « Momigsar » un ours venait de déchiqueter trois veaux. La police arrivée sur les lieux ne pouvait malheureusement que constater les dégâts sur les pauvres bêtes déchiquetées. L’ours court toujours... A noter que la région de Vayots Tsor au Sud de l’Arménie ainsi que vers le Lori et le Tavouche régions au Nord de l’Arménie, les attaques des troupeaux ou des bêtes dans les fermes par des ours sont relativement fréquentes.
 
"
 
Il y a longtemps que nous n'avions pas fait un tour sur l'actualité a l'étranger...
Mais les articles sont toujours les mêmes...

Attaqué par un loup en Montérégie?

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/attaque-par-un-loup-en-monteregie-171325.html
"
Madame Provost a raconté qu'elle se trouvait à l'extérieur lorsque le propriétaire a voulu nourrir les deux bêtes et qu'à ce moment elles se sont échappées de l'enclos.
La femelle a alors attaqué l'enfant au visage.
Le ministère de la faune devrait effectuer un prélèvement sanguin pour déterminer s'il s'agit de chiens ou de loups"


Un prélèvement qui devrait s'effectuer plus souvent cher nous aussi... cela lèverait les doutes sur le comportement de certains "chiens de traîneaux"!