Pour que l'action de cette fédération continue penser a adhérer

Liste des pages

Page 1) accueil

Page 2) Communiqué de presse et publication

Page 3) Photo de prédation

Page 4) Attaques de loups sur l'homme

Page 5) Combien d'animaux cruellement massacrés par les loups en France?


assemblée générale de la FAR

Pour une campagne et une montagne vivantes et dynamiques sans loup

AG





samedi 30 juin 2012

Un loup solitaire erre sur le causse Méjean! Combien d'attaques?

http://www.midilibre.fr/2012/06/28/un-loup-solitaire-erre-sur-le-causse-mejean,524866.php
"Car la préfecture de la Lozère prépare déjà l’étape suivante, la reconnaissance officielle du département en ZPP, zone de présence permanente. "Si le loup est là, autant le dire, indique René-Paul Lomi. Le préfet a écrit aux deux ministres concernés, pour demander une mission d’évaluation de la vulnérabilité des élevages à la présence du loup. Cela fait cinq mois que nous avons des indices de présence. Il est temps de mettre en place les mesures d’effarouchement prévues par une ZPP. Elles commenceront sans attendre la fin de l’étude. Je souhaite que cela se fasse avant la fin de l’été.""


Monsieur le préfet nous ne comprenont pas pourquoi effaroucher les loups si ils n'ont mangés que des mouflons?
Cette phrase nous démontre qu'il y a probablement eu déja des attaques sur les troupeaux domestiques, mais que l'administration semble vouloir taire cet évidence.

vous devriez donner l'ensemble des données du problème, même si elle peuvent caratériser un manquement a l'une de vos obligations: " assurer la sécurité des biens et des personnes

Déjà l’inquiétude face au loup

http://www.midilibre.fr/2012/06/28/dma-deja-l-inquietude-face-au-loup,524956.php
"Dans le département de la Lozère, qui se souvient de la Bête du Gévaudan, la possible installation d’un loup solitaire n’est pas passée inaperçue. André Giscard, le président de la fédération des chasseurs, juge par exemple "sa présence tout à fait incompatible, surtout dans la zone où il a été repéré, un secteur de petit élevage ovin"."


Alors que c'est le même type d'élevage que dans les abbruzzes, la présence serait incompatible?

mais bien sur le fameux rapport guth braque... https://acrobat.com/app.html#d=yDtExmHH9IUZSTR0ZURdug

Enfin nous remarquons le bon sens de la position de la FDC,peut être le macssif central nous premetra d'appliquer le" concept loup suisse " rapidement



"Du côté du parc des loups du Gévaudan, qui élève 115 loups en captivité, le responsable zootechnique Sylvain Macci estime qu’on ne doit pas avoir peur du loup. "Il faut faire preuve de pédagogie, et que les éleveurs acceptent les mesures de protection à mettre en place, dans une Zone de protection permanente", explique-t-il."

Ce parc respect- il les lois maintenant?, il y a quelques années n'y aurait il pas eu des problèmes d'identification des loups? mais aussi de tête de loup conservé dans un congélateur! pour quel utilisation?

la pédagogie, en 20  ans elle n'arrive toujours pas a protéger le bétail!
Les mesures dites " de protection" ne protègent que les loups, seul le concept loup suisse protège les animaux de rente.

vendredi 29 juin 2012

les ours attaquent les troupeaux et les villageois en Arménie

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=80487&var_recherche=loup

"des ours auraient dévorés 4 moutons appartenant à Khatchik Alaverdian. Le lendemain 21 juin, les ours tentèrent d’attaquer la bergerie de Hmayag Haroutiounian et Karsevan Alaverdian. Ils démolirent les clôtures et occasionnèrent quelques dégâts matériels, mais repartirent sans toutefois s’emparer des moutons."

mais le plus important c'est de regarder cette vidéo, si vous n'etes pas cardiaque et courrez aussi vite que christophe lemaitre, mais il faut quand même avoir au moins 2 véritables amis bien armé pour protéger le village...
http://www.youtube.com/watch?v=Gy9K-aNWwyE&feature=colike



Alors pas dangereux les ours?

Le tir du castor, du lynx et du loup sera facilité

http://www.lematin.ch/suisse/Le-tir-du-castor-du-lynx-et-du-loup-sera-facilite/story/21496026
"Le Conseil fédéral veut faciliter le tir du lynx, du loup et du castor. Il a approuvé mercredi une révision en ce sens de l'ordonnance sur la chasse qui entrera en vigueur le 15 juillet prochain....

Dès le 15 juillet prochain, les cantons "pourront réguler les effectifs de ces espèces protégées lorsqu'elles menacent fortement les infrastructures, causent des dommages importants au bétail ou réduisent exagérément les effectifs de gibier", a annoncé le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC). "




La suisse paradis des éleveurs...
Déja le concept "loup suisse" fait réver les éleveurs des autres pays européens: france, italie, suède, espagne, portugal, roumanie, pologne....

Peut être pourriez vous exporter ce concept et les nouvelles facilitées a vos voisins...


Rappel: suisse, 40000 KM2, Introduction des loups en 1995, Jamais plus de 150 animaux prédatés en un ans
Alpes française, 40000 KM2, Introduction des loups en 1992, plus de 4500 animaux indemnisés en 2011 loup non exclus et au moins autant de disparu

Ce constat d'écheque de la politique française devrait nous imposer: suite aux élections:" maintenant c'est le changement" 

jeudi 28 juin 2012

LA « VIGIE » : QUAND L’ÉCOTERRORISME VISE LES HABITANTS DES PYRÉNÉES



L'ADDIP nous a transmis le communiqué ci-dessous
https://acrobat.com/#d=6qWRzL0Zxu3RT6pE03IESQ





Des milices impunément à l’oeuvre dans les Pyrénées ? L’État et l’Europe vont-ils rester sans réagir ?



Aveuglées par leur adoration inconditionnelle des ours, reniant le refus d’une colonie artificielle d’ours slovènes par les élus, les socioprofessionnels et les populations locales, les associations APATURA, Comité Ecologique Ariégeois (CEA), FERUS, Association Nature Comminges et Pays de l’Ours-ADET viennent d’annoncer la mise en place de milices de « patrouilleurs » chargées de la police environnementale dans les Pyrénées, et coordonnées par une «

 
VIGIE ».





Le sinistre

« protocole d’intervention » mis en place par ces associations précise que ces milices
«
s’efforceront d’agir en bonne intelligence avec l’équipe ours (ONCFS) et tout autre service de l’Etat qui contribuerait sur le terrain au suivi ou à la protection de l’ours ».

La mission qu’ils se sont assignée est une atteinte grave et délibérée aux libertés
: espionner, surveiller tout un chacun dans les zones où la présence des ours est attestée « pour contribuer à prévenir un empoisonnement ou des dérangements et des harcèlements comme ceux qui ont fini par coûter la vie à Franska en 2007. » Rappelons que cette ourse périt écrasée sur la quatre voies de Lourdes en août 2007 et l’on peut s’interroger : alors qu’elle était munie d’un collier émetteur permettant de la localiser, pourquoi l’ETO (Equipe technique ours de l’ONCFS) n’a-t-elle rien fait pour l’obliger à regagner un lieu plus propice ?





La dictature verte d’une poignée d’associations ultra subventionnée

, qui empoisonne les Pyrénées depuis 20 ans
ne recule devant aucun moyen : rondes à pied et en véhicule ; jumelage ; prises de photos et de

vidéo sans autorisation ; relevé des présences humaines …
le tout centralisé par une « VIGIE » dans un fichier illégal de renseignements créé pour l’occasion



Parmi ces renseignements des photos prises à volonté de «

tout élément suspect, sans mettre leur sécurité
en péril, carcasses bien entendu, animaux sauvages morts, véhicules inquiétants


», porte ouverte à n’importe quoi : la notion de véhicule «
inquiétant » ne reposant sur rien, sinon l’inquiétude paranoïaque des miliciens patrouilleurs. Ils ne manqueront pas de photographier aussi les personnes jugées « inquiétantes », et ce fichier

concernera n’importe qui, n’importe quel véhicule, n’importe où dans les Pyrénées


Toujours sur le seul critère de cette paranoïa inquiète, leur «
Protocole d’intervention » précise : « Ils noueront contact avec ceux avec lesquels ils estimeront pouvoir dialoguer, et leur diront, si les circonstances leurs paraissent favorables, pourquoi ils sont là. Dans le cas contraire ils seront des randonneurs. » Ce qui revient à rendre tout randonneur suspect aux habitants permanents de la chaîne très majoritairement opposés à ces réintroductions d’ours slovènes (cf. dernier sondage IFOP de 2008, entre 56 et 71 % d’opposants selon l’ampleur des dégâts des ours dans les départements), merci pour les randonneurs !





Le fonctionnement de telles milices est totalement attentatoire aux droits de l’homme tels que
l’article 8 de la Convention Européenne concernée les reconnaît
: respect de la vie privée et familiale, ingérence dans ce droit « que pour autant que cette ingérence est prévue par la loi et qu'elle constitue une mesure qui, dans une société démocratique, est nécessaire à la sécurité nationale, à la sûreté publique, au bienêtre économique du pays, à la défense de l'ordre et à la prévention des infractions pénales, à la protection de la santé ou de la morale, ou à la protection des droits et libertés d'autrui. » (art. 2)





L’ADDIP demande donc à l’Etat français ce qu’il compte faire pour empêcher la mise en place de cette milice, et, dès à présent, soumet le problème à la Cour Européenne des droits de l’homme 
en lui demandant de suivre la façon dont l’Etat français assurera ou non en ce dossier le respect de cet article 8 en déclarant illégale une telle milice de « patrouilleurs-vigies ».

Les associations citoyennes de l’ADDIP, ASPAP09, ADIP31, ASPP65, FTEM64 s’engagent devant leurs membres, sympathisants et l’ensemble des habitants du massif à faire cesser cette atteinte grave à nos libertés.



Face aux dictatures et fascismes de tous ordres, notre histoire, notre culture et notre identité ont toujours montré que les Pyrénées, bien avant d’être le grand zoo des ours slovènes, sont le Pays de la Liberté.

mardi 26 juin 2012

Quatre chiots loups russes importés

http://www.jaktojagare.se/fyra-ryska-vargvalpar-importerade

"
Fyra ryska vargvalpar anlände sent i går kväll till Sverige från en rysk djurpark. Valparna som är sex veckor ska växa upp i svenska djurparker och när de blir vuxna ska deras avkomma sättas ut till vilda tikar."
 
 
Quatre louveteaux russes sont arrivés tard la nuit dernière en Suède, venant d'un zoo russe.  Les chiots ont six semaines, ils vont grandir dans le zoo suédois et une fois adultes, leur progéniture sera libérer dans  la nature en les mélangeant aux petits des femelles sauvages.
 
 
Nous n'avons pas vérifié si la suède a la même législation que la notre:
la convention de berne ne permet pas:
 la détention des animaux protégés
 le larguage en pleine nature d'animaux exogène
 
si il y a de tel action , en france, ces animaux et leurs déscendances seront considérés comme non protégé. donc chassable, voir nuisible...
 

Un nouveau loup surpris par des promeneurs au petit matin

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2012/06/25/un-nouveau-loup-surpris-par-des-promeneurs-au-petit-matin

"Ils ne sont qu’à quelques dizaines de mètres du parking lorsqu’ils aperçoivent un animal courir dans la prairie située au pied de la combe du Grand Crêt, à une centaine de mètres des deux randonneurs. Pascal “dégaine” son appareil photo muni d’un puissant zoom 400 mm et reconnaît un loup."


Vu le nombre d'observation et de photo en grande croissance, cela démontre que les loups sont de plus en plus nombreux et de moins en moins craintif des hommes...

lundi 25 juin 2012

Le loup officiellement de retour en Lozère

http://www.radio-totem.net/actualite/journal/lozere/article-59336-le-loup-officiellement-de-retour-en-lozere/?page=&filtre=all
"On le soupçonnait depuis longtemps dans le Département. Le loup est de retour en Lozère, cela nous a été confirmé ce vendredi en début d'après-midi par le Parc national des Cévennes. Cette fois-ci, la présence du loup a été certifiée dans l'ouest lozérien, sur le Causse Méjean, entre Sainte-Enimie et Meyrueis. Des signes avaient éveillé les soupçons en début d'année, mais plus du côté du Mont-Lozère, ainsi que dans le Valdonnez. Et plusieurs photos, prises avec flashs, les ont renforcés. Et là, les derniers prélèvements d'excréments viennent apporter la preuve scientifique du retour du loup en Lozère. Mais pour Rodolphe Gaziello, président fondateur de l'association nationale « Le Klan du Loup », ce n'est pas suffisant pour parler de présence permanente, comme ce fut le cas en 2008 dans le Cantal. "


C'est bizarre ce retour du loup dans le massif central, alors que cela va a l'encontre de la politique des prédateurs:
le rapport guth braque:

"

4.2.4 Déterminer des zones différenciées de colonisation


Quinze années d’expérience de présence du prédateur sur le territoire permettent d’établir que

la gestion de l’espèce nécessite l’application d’une politique adaptée, « réfléchie en amont »

afin d’éviter le choc frontal d’une colonisation prévisible mais non-préparée.

Deux types de territoires pourraient ainsi être définis :

-

Des territoires confortés, adaptés et soutenus face à la présence de loup


Ces espaces pourraient correspondent aux massifs montagnards colonisés actuellement (Alpes

du Nord et du Sud) et en colonisation prévisionnelle (Jura, Vosges, Pyrénées) et qui dans le

cadre d’un soutien à la politique du pastoralisme disposent d’aides substantielles en matière

de prévention et d’indemnisation des élevages extensifs et où le tir de défense est autorisé

sous conditions et le tir de prélèvement doit conserver un caractère exceptionnel.

-

Des territoires inadaptés à sa présence


Dans le cadre de l’expansion de son territoire, le loup va nécessairement atteindre des secteurs

du centre et de l’ouest de la France particulièrement axés sur l’élevage intensif (grandes et

petites unités, élevage laitier et viande) où sa présence sera inappropriée. Ces zones

de colonisation devraient faire l’objet de dispositions nouvelles et de tests par l’instauration

d’une politique de prévention et d’indemnisation des dégâts occasionnés, mais également par

un renforcement du prélèvement rendant le loup inapte à son installation et garantissant un

bon niveau de conservation et d’équilibre de la population dans les autres secteurs

antérieurement occupés. Ces dispositions nouvelles et en particulier l’indemnisation ne

devront en aucun cas se faire au détriment des territoires déjà colonisés."




Une preuve de plus que tout est prévu depuis longtemps, que l'état ou certains de ces services semble ignorer les lois:
L'égalité entre les citoyens, l'obligation d'assurer la sécurité des biens et des personnes, la convention de berne et la directive habitats,...

Le loup et le lynx en France : la délicate cohabitation avec l’homme et les animaux d’élevage


http://www.canalacademie.com/ida9001-Le-loup-et-le-lynx-en-France-comment-cohabiter-avec-l-homme-et-les-animaux-d-elevage.html

"Le loup et le lynx en France : la délicate cohabitation avec l’homme et les animaux d’élevage

avec Eric Marboutin, chef de projet à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage
Le loup et le lynx sont deux espèces protégées en France qui suscitent régulièrement la polémique sur la cohabitation avec l’homme. Eric Marboutin chef de projet de l’unité portant sur les grands prédateurs à l’ONCFS, s’intéresse avec son équipe aux processus de colonisation et de prédation du loup et du lynx. Ils assurent le suivi de leur population. Au cours de cette émission en coproduction avec l’ONCFS, Eric Marboutin nous aide à mieux comprendre comment ces deux prédateurs s’intègrent dans nos territoires, avec la difficile cohabitation avec le pastoralisme."
 
 
Nous commenterons quand nous aurons eu le temps d'écouter  et de lire...
 

L'Isère pourrait autoriser à nouveau la chasse au loup

http://www.20minutes.fr/article/959555/isere-pourrait-autoriser-nouveau-chasse-loup

"L'Isère pourrait autoriser à nouveau la chasse au loup"


La chasse au loup ne sera pas autorisé en isère ce terme est inapproprié: c'est le droit aux éleveurs de se défendre qui sera peut être donné!
ce droit devrait être systématique dès que les conditions sont rempli sans avoir besoin de passer par une commission...



" Il y a peut-être 8 à 15 loups en Isère, 150 à 200 dans les Alpes où ils ont largement de quoi se nourrir naturellement"

Comment se partisan fait il pour compter les loups?
Mais surtout pour en trouver si peu! ces chiffres viennent en contradiction avec ceux d'un ancien directeur de la nature est des paysages qui lui admettait la présence d'au moins 500 loups en France...



"L'abattage produit, lui, l'effet inverse de celui escompté : si l'on tue un mâle ou une femelle dominant, la meute est désorganisée et va se rabattre sur les animaux domestiques. »"

l'histoire vient contredire ces arguments de militants jusqu'au boutistes...
En isère ou il département ou il y a eu le plus de prélèvement officiel de loup, la prédation reste a un niveau moins élevé que dans les autres départements français.

En suisse: territoire comparable aux alpes française, 40 000 kilomètres carrés, avec une politique sensé: " chaque fois que sur un secteur il y a 25 animaux de rentes de prédatés en un mois, ou 35 en trois mois il y a un tir de prélèvement, avec ce système là, les suisses ont contenu les prédations a un niveau très faible, moins de 150 par an, alors que la France nous en sommes a 4500 tués et autant de disparu en 2011...
Contenu du principe suisse, si nous l'avions appliqué en France en 2011 nous aurions prélevé plus de 150 loups!



"L'Aspas estime par ailleurs que les brebis sont souvent victimes de chiens errants"

Quelles études permettraient de limité les conséquences des loups en accusant les chiens errant?
aucune, mais il y en a au moins une qui confirme le contraire: http://www.mnhn.fr/museum/front/medias/publication/10635_007_026.pdf



"Début juin, un éleveur du Vercors a d'ailleurs porté plainte contre l'explorateur Nicolas Vannier dont il accuse les chiens de traîneau d'avoir agressé son troupeau. C'est cependant aux experts de l'office national de la chasse et de la faune sauvage qu'incombe d'établir la distinction entre chiens et loups."

Les chiens de monsieur vannier en état de divagation ont pénétrés dans la bergerie ou l'éleveur les a abattus pour faire cesser le carnage, le vétérinaire a lut les puces électroniques, la gendarmerie a après consultation du registre national confirmé qu'il s'agissait bien des chiens de mr vannier, celui ci refusant dans un premier temps de reconnaître les faits une plainte a été déposé...

dimanche 24 juin 2012

Luz-Saint-Sauveur. La pression des éleveurs contre l'ours

http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/23/1385048-luz-saint-sauveur-l-ours-au-menu.html
"De plus, compte tenu de la structure des exploitations et des troupeaux, relativement petits, le gardiennage semble bien compliqué. Le représentant de l'état a pris parfaitement conscience du problème et estimé de son côté qu'effectivement, en la matière, la procédure n'était pas forcément adaptée… et sans doute à revoir"


La réglementation doit elle évoluer?
Déjà les préfets, comme les ministres, les maires doivent se conformer aux lois existantes... pour revenir dans la légalité, ils ont l'obligation d'assurer la sécurité des biens et des personnes, de maîtriser les bêtes fauves, d'appliquer les lois, tel que les articles L113.1, L427.9, L2212.2

"7° Le soin d'obvier ou de remédier aux événements fâcheux qui pourraient être occasionnés par la divagation des animaux malfaisants ou féroces ; "


Au travail...

Une femme tuée par des loups!

http://www.jaktojagare.se/kvinna-dodad-av-kolmardenvargar

"Tama vargar som fick träffa besökareEnligt en talesperson för djurparken var vargflocken som anföll ”socialiserad”. Djurparken har låtit besökare möta flocken. Det var när kvinnan på tu man hand jobbade med att ”umgås” med vargarna som hon blev dödad.
Vargforskarten Olof Liberg känner inte till vad som hände på Kolmården men ställer sig frågande till vad som hittills rapporterats.

– Det är två saker som verkar konstiga i det här fallet. För det första är det märkligt om räddningspersonalen inte kunde komma fram till kvinnan på en gång. Det är oerhört viktig att djurparkens personal har rutiner för sådan här situationer, kommenterar Olof Liberg.

Man måste kunna undsätta och få ut den människa som fallit inom minuter eller snarare sekunder, poängterar han.



”Skulle har skjutit”

– Jag förstår inte att man inte bara gick in om man hade skjutvapen. Hade man satt en kula i en av vargarna så hade de andra dragit sig undan. Vargar är inga dumma djur, säger Olof Liberg.

Han understryker också att det är oerhört viktigt att man aldrig går in ensam till ett så stort rovdjur med sådan potential.

– Vi hade en liknande olycka i ett forskningshägn i USA för några år sedan då en kvinnlig vårdare gick in ensam i hägnet. Man vet inte vad som hände men man hittade henne död efteråt och vargarna hade ätit på henne. Vargen har en stor potential att kunna vara ett jävligt farligt djur, säger Olof Liberg.
I april blev en 15-årig flicka biten i låret då hon besökte varghägnet i Kolmården."


Traduction automatique


Une femme de 30 ans soigneur d'un zoo a été tuée par les loups du zoo alors quelle était rentrée dans la cage, cela a eu lieu devant le public...

Les sauveteurs et la police n'ont pas pu rejoindre la victime, car les loups s'acharnaient sur le corps...
Ils ne comprennent pas la position des autres dresseurs qui n'ont pas utilisé d'arme a feu pour tenter de sauver leurs collègues, ce qui a fait perdre de nombreuses minutes, pendant lesquelles les loups ont dépecés la victime devant le public!

samedi 23 juin 2012

Les éleveurs français et italiens font face à l'unisson


http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/loup-les-eleveurs-francais-et-italiens-font-face-a-l-unisson-58968.html
« Vivre avec le loup est impossible, constate Marzia Verona, éleveuse dans le Piémont. Avant, nous ne montions que deux ou trois fois par semaine dans les alpages, ce qui nous laissait du temps pour faire les foins dans la vallée. Désormais, nous devons rester auprès du troupeau jour et nuit. Nous redoutons sans cesse une attaque. »


Voila la vérité qui est enfin mise en avant...
Les mensonges de l'administration et des intégristes de l'environnement s'éffritent les un après les autres...

jeudi 21 juin 2012

Les loups volent la vedette au tueur de l'ile d'utoya!

http://www.svtplay.se/rapport

Regardez de 30 seconde a 2 minutes 30 la une de ce journal télévisé!

http://www.jaktojagare.se/

"Images de télévision uniques de l'incident loups à Kolmården
SVT:s Rapport publicerar i kväll Tv-bilder som visar hur vargarna blir helt fixerade vid en hörselskadad flicka i Kolmårdens djurpark. Rapport SVT publie des images de télévision ce soir en montrant comment les loups sont complètement concentrée sur une jeune fille sourde à Kolmården zoo. Den ensamma guiden kan inte hindra flocken från att nafsa och försöka bita i flickan. L'Assistant solitaire ne peut pas empêcher le troupeau de grignotage et en essayant de mordre la jeune fille. "


Ces images sont d'autant plus importantes après cette affaire:
http://www.jaktojagare.se/aktuellt/vargattacken-kan-ge-atal

"Just nu utreder Arbetsmiljöverket händelsen som ledde till att en 30-årig djurskötare dödades av vargar i ett hägn på Kolmårdens djurpark.
Rapporten kommer att vara klar inom kort, och därefter får Kolmården några månader på sig att yttra sig i frågan."

"À l'heure actuelle enquête accident Arbetsmiljöverket qui a conduit à un gardien de 30 ans a été tué par les loups dans une enceinte à Kolmården zoo"

Non à la condamnation d’un éleveur qui protège son troupeau du loup !

La FROSE, La FRSEA, Les JAPACA, éleveur et montagne nous communiquent:

https://acrobat.com/#d=H6D1YjN2NndSj*s16jozMA
"
Dans les Alpes-de-Haute-Provence, un éleveur a été condamné devant le tribunal correctionnel parce que son chien de protection a mordu un cycliste. Nous déplorons bien entendu cet accident envers ce cycliste, malheureusement victime de la présence des loups. Et nous dénonçons avec force la condamnation qui accable un éleveur qui n’a fait qu’appliquer les recommandations de l’administration.
"

mercredi 20 juin 2012

En finir avec le « ping-pong » entre pro et anti ours

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2012/04/19/en-finir-avec-le-ping-pong-entre-pro-et-anti-ours,232904.php

"
« Une base minimale pour se faire une idée »

À travers 276 pages, David Chétrit, s'appuyant sur une documentation fournie, a « essayé de faire une photo de ce qui se passait dans ce conflit. Le constat c'est que le débat est alimenté par une confrontation de points de vue non étayés. Il y a besoin de faire sens, d'interrompre ce ping-pong stérile en reprenant chaque argument en le situant sur la base de documents non discutables ».

Ce livre passionnant fera grincer plus d'une mâchoire. D'une première réintroduction menée sans concertation à l'hypocrisie des pouvoirs publics en passant par le travail d'associations de défense de la nature plus soucieuses de leur publicité que des populations concernées par l'ours, David Chétrit remet à plat l'histoire des réintroductions. « Ce bouquin constitue une base documentaire minimale pour se faire une idée sur le sujet. Je me bats contre les simplifications et les prises de position pro ou anti ours. Il se trouve que l'histoire ne fait pas la part belle aux associations et crédite certains arguments des montagnards mais part d'une reconstitution qui amène à ce constat »."




A lire absolument...

Pour les éleveurs, abattre un loup sera plus facile

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2012/06/19/assouplir-significativement-le-protocole-d-intervention-sur-le-loup

"D’après le recensement effectué par la DDT, 103 éleveurs sont potentiellement concernés par la nouvelle mesure, ce qui montre l’étendue de la zone à risque, qui va des portes d’Annecy jusqu’à Brison et Mont-Saxonnex. Tous ont reçu un courrier contenant les documents nécessaires à la constitution d’un dossier."


Le loup ne sera pas plus facile a abattre, seul l'autorisation sera plus facilement délivré!

Nous incitons tous les éleveurs a faire la démarche de cette demande maintenant cela permettra de gagner de nombreuses journées très importantes si leurs troupeaux sont attaqués, que ceux qui ne sont pas chasseur ou ne trouvent pas la motivation pour le faire eux demandent aux chasseurs de les représenter cela augmentera les chances d'une meilleure protection des troupeaux...


Il est d'ailleurs surprenant que la préfecture parle d'un chasseur assermenté!
Pour limiter les risques liés a la fatigue, l'an passé dans les hautes alpes il pouvait y avoir plusieurs chasseurs autorisés, mais un seul a la fois, ce qui permet de se relayer et de continuer presque normalement de vivre a coté...
Le résultat est le même, la pression en moins pour ceux qui sont autorisés!

Les défenseurs des loups portent plainte contre la France

http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/06/19/les-defenseurs-des-loups-portent-plainte-contre-la-france

"L’Aspas rappelle que "l’an dernier, la destruction de six loups avait été autorisée par Nathalie Kosciusko-Morizet" (ex-ministre de l’Ecologie) et que "plus de 90 arrêtés en faveur de l’abatage de Canis Lupus avaient été pris par les préfets !". "Une totale anarchie", selon l’association."



L'aspas semble avoir de grosses difficultés de compréhension du français:
Ce ne sont pas les autorisations de tirs qui sont létales, mais leurs réalisations.

Ce qui c'est vu en France l'an passé:
200 loups, 30% d'accroissements de l'espèce,  soit 60 loups de +,
( 500 selon un ancien directeur de la nature est des paysages, soit 150 loups de +)

Les 6 autorisations ministérielles ont donc contribuées a un accroissement notable du nombre de loups.

L'aspas pourrait éventuellement se plaindre si il y avait eu entre 60 et 500 loups de tirés, mais dans le cas présent elle se ridiculise, avec nos impôts qui vont défendre la France contre l'idéologie extrémiste d'une minorité

Loup – 1ère Rencontre Franco-italienne de Barcelonnette sur la prédation et le loup 19 juin 2012

http://www.eleveursetmontagnes.org/actualite/13-actualite/420-loup-1ere-rencontre-franco-italienne-de-barcelonnette-sur-la-predation-et-le-loup

La reprise de contact formels entre français est italien est une bonne chose....

"
Ils réclament aux pouvoirs politiques et aux parlementaires
- Une régulation efficace et sérieuse ne mettant pas en danger l’espèce et se substituant aux actuels prélèvements, tout en reconnaissant aux travailleurs de la terre le rôle fondamental d’un pastoralisme durable dont les Alpes ont besoin,
- Une révision de la Convention de Berne, comme la Suisse en a engagé le processus.
- Que ces mesures soient prises avant qu’un drame humain ne survienne qui marquerait l’histoire du pastoralisme alpin, avant que ne disparaisse une activité immémoriale et la qualité de nos paysages, patrimoine de nos vallées. (…)
- de pouvoir travailler normalement, sans que pèse une pression inutile et préjudiciable sur les troupeaux et les éleveurs
"

Il nous semble important de fixer la barre plus haute coté français, ne connaissant pas les lois italiennes nous ne pouvons juger de ce coté là des alpes,:
L'obligation pour l'état d'assurer la sécurité des biens et des personnes


"A l’issue de la réunion, a été décidée la création d’un groupe de travail franco-italien sur le problème du loup, groupe qui pourra être élargi à des participants d’autres pays européens et qui aura pour objectif de contribuer à la rédaction d’une directive européenne sur le pastoralisme."

Très bonne initiative, mais il semble que les problèmes de prédation français dépassent largement l'ubaye et PACA, il va donc falloir élargir se groupe si il doit représenter les éleveurs subissant des prédations en france..

Après avoir lu la même actualité sur ce site;
http://www.ruralpini.it/Inforegioni20.06.12-Incontro-Barcellonette.htm

Nous nous rendons compte que cela n'est pas expliqué de la même façon, et qu'il est urgent pour l'ubaye comme pour leur confrère italien de prendre contact avec les suisses pour comprendre le concept "loup suisse"
Chaque fois qu'il y a 25 animaux de rentes de tués en un mois, ou 35 en 3 mois, un tir de prélèvement est autorisé pour 2 mois renouvelable jusqu'à réalisation ou cessation des prédations. 

mardi 19 juin 2012

un ours brun blanc?

http://www.orso.provincia.tn.it/novita/pagina151-082-10220.html
"Probably this is the fourth litter verified in 2012 in the province of Trento. Besides these individuals moving in the territory of the Valle dei Laghi and whose presence was already known, there are signaling coming from the Val d'Algone (a female with at least a cubs), from the low Val di Non (a female with two cubs) and from the high Val Rendena (a female, Daniza, with two cubs).
"

Les trois oursons observés traversant la route à trois d'expérience coloration différente de la cheminée. Cette couleurs différentes est un fait inhabituel pour la région du Trentin territoire, mais il a été déjà enregistré dans d'autres populations.


Déjà quatre femelles suitées de découvertes cette années dans cette région ou il y a beaucoup de problème: http://www.ruralpini.it/Inforegioni24.05.12-Protesta-contro-Parco-per-orsi.htm

Le pelage de cet ours blanc brun ou brun blanc serait lié a la coloration des poils, ce ne serait pas un albinos, ni un croisement génétique avec d'autre espèces

lundi 18 juin 2012

Saint-Girons. Le berger mexicain et l'âne Dash aux estives

http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/18/1380527-le-berger-mexicain-et-l-ane-dash-aux-estives.html
"Après une attaque d'ours, c'est une véritable course contre la montre qui est engagée car il faut en urgence bâcher les cadavres pour pouvoir effectuer les constats, rassembler les ovins apeurés qui se sont dispersés et prévenir les experts chargés du suivi des plantigrades. Beaucoup de stress et de travail supplémentaire pour les bergers qui vivent des journées interminables."


Ce début de l'article présente le problème de la prédation sur le terrain et en particulier le cumul: ours, loups, et vautours qui augmente les contraintes




"technicien rural de formation, va passer quatre mois en montagne. « L'âne va surtout nous servir pour le portage, et même si nous savons qu'il est efficace pour éloigner les loups et les chiens errants, nous ne connaissons pas son comportement face à l'ours. Nous verrons bien, mais « Dash » ne pourra pas suivre le troupeau en permanence. Nous ferons un premier point mi-août. »"


Comme le titre le laissait supposer nous allions avoir des surprises:
Les expériences a l'étranger vous sont elles inaccessibles?
Les pyrénées sont elles privées d'internet? de traducteurs automatiques?
pour info:
Allez faire un tour sur ces liens:en Italie
http://www.ruralpini.it/Inforegioni24.05.12-Protesta-contro-Parco-per-orsi.htm
en français
mais aussi: http://www.canislupus.it/Details.aspx?AlbumID=10&Page=2

en France:
http://legrandcharnier.typepad.com/legrandcharnier/2011/01/gap-a-esparron-des-loups-tuent-une-%C3%A2nesse-de-400-kg.html

http://www.eleveursetmontagnes.org/attaques-de-loups/28-attaque-de-deux-anes-a-sisteron


Il y a de nombreuses années que la colonne équidé est ouverte dans le bilan annuel des prédations en France: http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/pdf/QDN25.pdf page 19


Saint-Laurent-de-Neste. Pisteur d'ours à la Maison du savoir

http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/16/1379423-saint-laurent-de-neste-pisteur-d-ours-a-la-maison-du-savoir.html
"En fait, l'ours n'est t'il pas le paravent sur les incertitudes économiques et sociologiques d'un monde agropastoral sur le déclin ?."


Cette dernière phrase présage t elle d'un parti pris?

L'ours n'est il pas l'outil d'une minorité qui veut imposer sa vision aux acteurs de terrains contre leurs volontés?

dimanche 17 juin 2012

Loup : assouplissement du protocole de tirs de défense

http://www.tdg.ch/geneve/france-voisine/loup--assouplissement-protocole-tirs-defense/story/29529034

"Concrètement : depuis le mois de mai, les éleveurs du massif Bornes-Aravis peuvent «solliciter une autorisation de tir à la seule condition de mettre en œuvre préalablement des moyens de protection et d'effarouchement, sans attendre de nouveaux dommages sur leurs troupeaux »."


L'état devant assurer la sécurité des personnes et des biens cette demie mesure n'est là que pour renvoyer la responsabilité sur les éleveurs...

L'état doit prendre ces responsabilités et agir en autonomie, pour respecter les lois!

Une mesure fort serait que le nombre de tir possible soit au moins égale au 30 % du taux d'accroissement de la population de loup.
Dans le cas contraire nous constatons que l'état fait le choix de promouvoir le loup contre les populations locales!

vendredi 15 juin 2012

5 ièmé réponse, 2eme circonscription du 04‏

Monsieur le Président de la Fédération des Acteurs Ruraux,

Je suis depuis de nombreuses années maire d’une commune rurale, président d’une communauté
de communes composée de territoires sur lesquels l’activité agricole occupe un rôle majeur
dans l’économie locale, et vice-président pendant 6 ans du Conseil Régional PACA en charge
de l’aménagement du territoire, délégation qui m’a permis de réfléchir très largement aux
problématiques agricoles et rurales, et de rencontrer les acteurs agricoles et ruraux à de nombreuses
reprises. Ma délégation actuelle à l’emploi et au développement économique au Conseil Régional,
toujours en tant que vice-président, me facilite cette approche quotidienne du monde rural et de
ses problématiques, eu égard au rôle économique essentiel qu’assument l’agriculture et l’élevage en
région PACA particulièrement.

Je suis tout à fait conscient que c’est aussi le cas dans de nombreuses autres régions françaises.

En effet, cette problématique de la prédation est une problématique non seulement nationale, mais
aussi européenne, et doit donc être réfléchie non seulement par le Parlement français, mais aussi
intégrée dans la législation européenne.

En tant que candidat à la fonction de député, j’ai eu l’occasion de rencontrer à nouveau de nombreux
syndicats agricoles, et d’être interpellé à de nombreuses reprises par des éleveurs soucieux de
l’avenir de l’élevage au sens large, mais surtout de leur activité économique personnelle.

Tous les éleveurs que j’ai pu rencontrer constatent et acceptent que l’on ne puisse pas éradiquer le
loup. Néanmoins, tous regrettent de ne pouvoir assumer leur activité dans des conditions ne leur
permettant pas d’imaginer une viabilité de leurs entreprises agricoles à moyen, voire à court terme.
Ils sont tous en outre scandalisés par le coût induit par les indemnisations dont ils bénéficient, au-
delà des drames personnels et économiques qu’ils vivent sur leurs entreprises.

Je soutiendrai personnellement une renégociation de la Convention de Berne, en lien avec la Suisse,
qui connaît actuellement les mêmes problématiques que la France, alors que cela n’était pas le cas
quand cette convention avait été mise en œuvre.

De plus, et au-delà d’une nécessaire indemnisation proportionnée des éleveurs victimes
des prédateurs, je soutiendrai la mise en œuvre d’une réglementation adaptée en terme de
prélèvements sur la population lupine, en permettant une augmentation du nombre de tirs létaux,

en concertation avec les services de l’Etat et les syndicats agricoles, afin de permettre une égalité
devant la sécurité de l’activité économique entre les éleveurs et les autres entrepreneurs, quels qu’ils
soient, et quelle que soit l’activité économique exercée. La sécurité est un droit, le législateur doit
la garantir. Enfin, je soutiendrai le droit des éleveurs à se défendre face aux attaques de prédateurs
sans mesure administrative.

Je suis par contre convaincu que les éleveurs devront rendre compte des tirs létaux qu’ils auront été
contraints d’opérer, non pas pour engager leur responsabilité juridique, mais surtout pour permettre
aux services compétents de l’Etat de pouvoir faire régulièrement un état des lieux éco-systémique,
dans un strict objectif d’analyse biologique et environnementale.

Je serai enfin le soutien d’un développement durable de nos territoires, intégrant non seulement le
pilier environnemental, mais aussi les aspects économiques et sociaux indispensables à un avenir
territorial concerté et réfléchi.

En espérant avoir répondu à vos interrogations, je vous prie de recevoir, Monsieur le Président,
l’expression de ma sincère reconnaissance pour votre interpellation, qui m’a permis d’écrire de
nouveau des propos que j’ai intégrés non seulement dans mon projet de candidat, mais aussi que j’ai
eu l’occasion de développer à de nombreuses reprises dans le cadre de mes mandats et au cours de
cette campagne législative.

Cordialement,
Christophe Castaner

jeudi 14 juin 2012

Les 5 000 euros des chiens patou hérissent le poil de Gérard Bailly

http://www.leprogres.fr/jura/2012/06/11/les-5-000-euros-des-chiens-patou-herissent-le-poil-de-gerard-bailly

"Conseil général/DM1.Vendredi, une des plus « petites » délibérations de la journée, mais si sensible dans un département comme le Jura, a tenu les conseillers en haleine."


Le mur de l'euro nous empéchera d'en savoir...

Comparé a un bracelet pour avoir le droit de tiré un loup aux USA! 9,95 dollars en 2009 gratuit en 2011...
Avec l'assurance de diminuer la prédation ce que les patous n'ont jamais réussi a faire

spécialistes?

http://federationdesacteursruraux.blogspot.fr/2012/06/les-vautours-seraient-hors-de-cause.html?showComment=1339702469142


Suite a cet article et surtout aux commentaires qu'il a suscités, il est important de rappeler que l'association milles traces a travers sont président mr ouary conteste les études scientifiques si elle ne sont pas réalisés par ces amis:

http://federationdesacteursruraux.blogspot.fr/2011/11/milles-traces-est-beaucoup.html
"Quant à l’explication le prédateur impressionne, il va se nourrir et être nécessaire pour l’espèce proie qu’il assainira en éliminant les animaux vieux et malades ! Une intervention du publique lui oppose la thèse de Malory Randon dont les conclusions semble s’opposer à cette théorie, La réponse est simple : elle travail pour la fédération de chasse donc c’est normal !...
"


Suite aux déclarations de ce président qui se présente comme spécialiste du loup nombreux se posent des questions sur le professionnalisme des experts évoqués par les associations environnementalistes et sur leurs intégrités

annonyme?

http://praeda-lotharingia.discutbb.com/index-73603-praeda-lotharingia-recherches-et-investigations-sur-les-predations-du-loup-en-lorraine.html

"LE BUT DE CE FORUM ET DE REUNIR ET RECOUPER TOUTES LES INFORMATIONS DISPONIBLES AFIN DE SUIVRE LES PREDATIONS DU LOUP EN LORRAINE"

Un blog avec ce seul texte c'est bizarre?

Pourquoi faire un blog sans se présenter?
pourquoi ne pas expliquer ce qui sera fait des données? ni qui les utilisera? ni quelles règles de confidentialitées seront appliquées ou pas?


Personnellement je ne donnerais aucun élément a des utilisitateurs aussi mistérieux...
Restez vigilant avant que cela ne deviennent comme dans les pyrénées ou des miliciens pro ours font leurs lois


Le loup et le député…

http://www.vosgesmatin.fr/actualite/2012/06/14/le-loup-et-le-depute

"Le loup parvient à mettre d’accord les deux candidats à la députation sur la 3 e circonscription. Elise Calais, candidate socialiste, et François Vannson, candidat UMP, ne veulent pas du loup dans les Vosges. Pour eux, le département, de par ses caractéristiques géographiques, ne se prête pas à l’existence de ce prédateur. "

Nous attendrons des actes après ces belles paroles...

Les vautours seraient hors de cause

http://www.ledauphine.com/drome/2012/06/12/les-vautours-seraient-hors-de-cause

"L’association “Vautours en Baronnies”, qui gère la “Maison des vautours” à Rémuzat, d’où provenaient sans doute les rapaces, avait vite pris contact avec l’éleveur.

L’hypothèse d’une attaque de canidé avancée

Elle précise : « Le service départemental de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) s’est rendu sur place pour effectuer un constat. Des clichés ont été adressés pour expertise à cinq vétérinaires, dont quatre spécialistes de la faune sauvage."


L'association "vautours en baronnies" laisse donc comprendre que ces vautours provenaient donc bien de rémuzat...

Mais nous serions très curieux de savoir si c'est l'oncfs qui a envoyées ces photos a des spécialistes indépendants ou si l'association "vautours en baronnies" a choisi des personnes qui seraient complaisantes, voir impliquées dans le programme de réintroduction a qui elle aurait envoyées des photos choisies pour obtenir le résultat voulu?

Les conséquences du loup: extrait du film passant à la ferme

http://www.chevreriedubrabant.com/actu/actu_vw.php?pid=1&gb=40cd750bba9870f18aada2478b24840a1&espace=pub&id_article=2025



(S'inscrire pour voir le film... pas besoin pour cette actualité)


Un excellent exemple de document pédagogique a multiplier...


en conclusion: " si on ne limite pas les loups; les loups n'ont pas de limites"

mercredi 13 juin 2012

Problème d’ours ou ours à problème dans les Pyrénées ?

http://www.tarbes-infos.com/spip.php?article7609
"Si certains pensaient qu’il n’y avait plus de problème d’ours dans les Pyrénées parce qu’il n’en entendait pas parler, ils se trompaient. Les problèmes n’ont jamais cessé d’exister qu’il y ait ou non des élections. Un seul ours dans les Hautes-Pyrénées et ce sont 15 à 20 brebis qui sont croquées chaque année. Imaginez, s’il y en avait 50, ce serait 3 troupeaux sacrifiés chaque année… et très vite un désert qui s’installerait dans les vallées comme dans les Asturies. Et très prochainement dans la vallée du Biros en Ariège s’ils ne prennent pas rapidement des mesures efficaces sans attendre une cogitation parisienne d’une nouvelle Ministre.
Comment défendre les troupeaux ?"

Lire la suite sur le lien ci-dessus

lundi 11 juin 2012

L'ours dangereux pour les hommes

http://www.ruralpini.it/

Les brèves de la colones de droite de ce magnifique site:
pour la traduction utilisez un traducteur automatique...

"(08.05.12) La Lipu di Trento: printi al boicottaggio della Val rendena

Gli ambientalisti, tanto per calmare gli animi, minacciano la Val Rendena. Non è ammissibile che i montanari si dichiarino stufi dell'orso. I padroni dell'orso (che vorrebbero anche essere padroni degli uomini , come ai tempi della gleba) non accettano che i sudditi si ribellino. Così Sergio Merz. delegato della Lipu di Trento intervistato da l'Adige minaccia 1) un comitato anti-anti orso; 2) l'istigazione internazionale degli ambientalisti al fine di promuovere il boicottaggio turistico della Val Rendena.

Già i verdi non erano troppo simpatici ai valligiani. Figuriamoci ora.


(08.05.12) Incidente sulla Bolzano-Merano: impatto con l'orso e auto in fiamme

Ieri sera poteva finire male per due persone. A seguito del violento impatto con un orso l'auto ha preso fuoco. I due occupanti sono riusciti comunque illesi mente l'orso è morto. A fine aprile in provincia di Bolzano un Suv aveva travolto e ucciso un altro orso.

Sconcertani i commenti degli amici dell'orso che dichiarano apertamete che avrebbero preferito gli uomini morti e l'orso salvo.


(07.05.12) Il comitato anti-orso: 4 aggressioni a persone tenute nascoste

Wanda Moser intervistata da Il Trentino dichiara che il Comitato anti-orsi è venuto a conoscenza di ulteriori casi di incontri molto ravvicinati se non di vere e proprie aggressioni da parte dell'orso. A volte per vari motivi c'è reticenza nel dichiarare pubblicamente l'accaduto. D'altra parte non si capisce perché episodi potenzialmente pericolosi e comunque segno di una presenza sempre più inquietante degli orsi non vengano resi pubblici dalle autorità che raccolgono le segnalazioni. Una mancanza di trasparenza che alimenta il risentimento."

Ces 3 brèves nous racontes:
-Les pro-ours menaceraient de demander aux touristes de boycotter le Val Rendena pour punir les habitants qui ont créés un comité anti-ours

-2 accidents de la circulation ou les ours seraient morts, les passagers des véhicules sauf bien que l'un se soit enflammé suite a l'accident... les pro-ours auraient préférés la mort des hommes et la sécurité des ours!

-Au moins 4 attaques d'ours sur les hommes n'ont pas été rendu publique pour divers raisons

dimanche 10 juin 2012

Une brebis dévorée dans un parc électrifié

http://www.ledauphine.com/haute-provence/2012/06/09/une-brebis-devoree-dans-un-parc-electrifie
". Il les avait confinées la veille au soir dans un parc électrifié par mesure habituelle de protection. Hélas, les restes d'une brebis partiellement dévorée gisaient dans le parc, dont la clôture électrique était intacte. L'expert de l'office national de la chasse et de la faune sauvage a fait les constatations et prélèvements de rigueur "


Preuve supplémentaire que les clôtures électriques ne servent a rien..
Lors d'un procès a Saint Jean de Maurienne le juge reprochait a l'éleveur de ne pas mettre en place des clôture haute de plus de 1,68 mètres car les loups auraient la capacité de sauter cette hauteur!
La réponse est simple il n'existe aucun fabricant qui propose de telle hauteur car c'est impossible a mettre en place, trop lourd, trop vulnérable au vent... et ces clôtures ne sont pas utile pour les éleveurs d'ongulés!


Quand au titre d'expert, trop souvent utilisé a tord, pour l'agent de l'oncfs, ce n'est généralement qu'un agent constatateur...

Transhumance en Biros : "La liberté d'accès n'est pas négociable"

http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/08/1372653-montagne-la-liberte-d-acces-n-est-pas-negociable.html

"Avec d'autres membres de l'ASPAP, il a tenu à accompagner les brebis jusqu'au cirque de La Plagne. Les hommes font une halte à la cabane des bergers tandis que les ovins poursuivent leur chemin en direction du Bentaillou. Cette « transhumance de la liberté » remplace au pied levé la fête de la transhumance annulée par des éleveurs découragés. Il faut rappeler que l'accès au secteur avait été restreint au moment de la naissance d'un gypaète barbu dont les parents nichaient dans la paroi du cirque. Et Philippe Lacube d'affirmer : « Nous sommes ici par solidarité avec nos collègues éleveurs et aussi pour dénoncer le processus de confiscation du territoire. Ici, c'est un territoire de vie, de travail… La liberté d'accès à ces territoires est un des fondements des Pyrénées et des Pyrénéens. Ce libre accès à notre territoire n'est pas négociable. »"



Mais aussi l'état doit assurer la sécurité des biens et des personnes, que fait il protéger les troupeaux?

Rien, il laisse pourrir la situation et oublie les éleveurs pyrénéens qui doivent tenter de se débrouiller seul contre des ours slovènes

samedi 9 juin 2012

Un loup sur le dauphiné



Après de nombreuses anecdotes sur la route nous avons trouvé un loup sur la route du critérium

L'accueuil haut savoyard est toujours aussi festif, mais nous n'avions plus de batterie pour les photos,
Mais nous en avons réussi une autre:

Impossible! et pourtant.

Le président de l'association vautours en baronnies c'est rendu sur le terrain pour constater par lui même les dégâts de l'attaque de vautour...

En ce jour ou de nouveaux cadavres ont été découvert il a affirmé:


" il est impossible que ce soit nos vautours qui ont fait cela"


Pourtant ce ne serait pas le première fois que des vautours attaques du bétail voir l'argumemtaire sur cet article


Admettre la réalité pose sûrement beaucoup de question a ce passionné...

Des vautours à l’origine de l’attaque d’un troupeau de brebis à Vesc?

http://www.ledauphine.com/drome/2012/06/08/des-vautours-a-l-origine-de-l-attaque-d-un-troupeau-de-brebis-a-vesc

"Une attaque pour le moins singulière sous nos latitudes, puisqu’elle s’est faite par… le ciel ! Jusqu’à nouvel ordre, il est en effet fortement question d’une attaque de vautours… Et si tel était le cas, de l’avis des spécialistes, ce serait une première en France !"



Des spécialistes ou des militants?
Car affirmer une tel chose et un mensonge pour un spécialiste, une faute professionnelle!
Pour un intégriste de l'environnement c'est juste comme d'habitude nuire a mon semblable en décrivant le monde animal comme il aimerait le voir, même si il doit prendre de nombreuses libertés avec la réalité...

Tous les éleveurs ont déjà entendu parlé d'attaques de vautour, le dauphiné s'en est déja fait l'echo...

Il y a donc déjà eu des attaques de vautour en France, particulièrement dans les pyrénées http://www.pyrenees-pireneus.com/Faune/rapaces/Vautours-Fauves/ENVIR-Faune-Vautour-Fauve-Pyrenees.php



Un préfet a même pris des mesures de tirs d'effarouchements
http://federationdesacteursruraux.blogspot.fr/2012/05/vautours-le-prefet-autorise-les-tirs.html


Après les arguments ci dessus vous lirez différemment l'avis du président de vautours en baronnies



"Une thèse que réfute a priori Roger Jeannin, le président de l’association Vautours en Baronnies. « Parler d’un nuage de Vautours me paraît très excessif, et puis nos vautours sont nourris quotidiennement par équarrissage. De toute façon, ils n’attaquent pas des animaux vivants. Il faut donc être très prudent. En revanche, ils ont pu trouver au sein du troupeau un agneau mort-né, voire du placenta dont ils sont très friands. Mais attaquer des animaux vivants, j’ai vraiment du mal à le croire. Je comprends par contre la détresse de l’éleveur, s’il a perdu autant d’animaux. Ça doit être difficile ».




Cette hypothèse date d'une thèse qui a longtemps fait la une du site internet d'une ligue de protection animal ou toutes les attaques historiques avaient (par omission, méconnaissance, militantisme,...) été par erreur attribuées aux aigles ce qui excluait les vautours

vendredi 8 juin 2012

Les vautours attaquent...

Dans le sud de la Drome, Dans le canton de Dieulefit, un éleveur vie un cauchemar depuis deux jours!


En effet une bande de vautours, très bien organisée s'en est pris a plusieurs reprise a son troupeau, le constat d'un vétérinaire et celui de l'oncfs en attestent...


Ces agneaux sont morts, certaines de leurs mères blessées, alors que tous étaient en très bonne santé...


Ces agneaux n'ont pas été plus consommé car le troupeau est très bien gardé.

EELV convaincu qu'il y a trop de loups en France

Hier au soir a Saint Marcelin au cours d'une réunion publique organisée par le duo EELV/PS pour la campagne, dont le thème était: "L'agriculture écologiquement intensive"
Lors des discutions après un long exposé où l'orateur nous a démontré les nuisances des agronomes en dehors de Europe..

Le débat c'est enfin rapproché de la France et de la 9ièmé circonscription de l'isère, après deux interventions du public sur les prédateurs et le loups en particulier;
La candidates EELV, Michèle Bonneton, nous déclare:
" Je crois que lorsque la convention de Berne a été signée. Le fait que les loups se reproduisent aussi vite a été ignoré.


Je suis convaincu qu'il y a trop de loup et qu'il faut adapter les lois.


Par rapport au courrier de François Hollande a ferus, c'est notre Boulot de lui faire comprendre que la donne a changé.


On m'a dit qu'il y a des élevages (de loups) qui lâche des loups"

4 iéme réponses

jeudi 7 juin 2012

170 loups tués en 3 mois en Arménie

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=78209&var_recherche=loup

"170 loups ont été tués par des chasseurs en Arménie cette année selon un plan du gouvernement qui donne 100000 drams à tous les chasseurs tuant un loup."


Si la progression des dégâts continue en France, comme les interactions loups homme nous en serons bientôt au même programme



"
Silva Adamyan a dit que les troupeaux de bétail peuvent être mieux protégés par l’installation de barrières et de fils sous tension électrique."



En lisant la fin de cette article nous avons eu peur de voir la France comme pays ou" la cohabitation était possible"
Cette cohabitation n'existe que dans l'idéologie d'une poignée d'extrémistes très bien organisés pour communiquer ce qui peut laisser croire cela loin du terrain...

Mais cela n'est vrai ni dans les alpes, ni dans les vosges, ni dans le jura, ni dans les pyrénées...
Seul le massif central ou la cohabitation était impossible selon le rapport" guth braque" semble avoir la solution: conformément a ce projet les loups présent se sont "déplacés"
 

Les loups attaquent à Byurakan

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=79125&var_recherche=loup

"La nuit du 30 avril, les loups ont dévoré 8 moutons, un jeune cheval et un âne près du village de Byurakan en Arménie. Les loups auraient également sévi le 28 et le 29 avril. Face à la croissance de la population des loups qui attaquent désormais les fermes près des villages, les autorités arméniennes d’Arménie ainsi que celles du Haut Karabagh encourageaient avec une prime la chasse aux loups. Plus d’une centaine sur une population totale de plusieurs centaines aurait déjà été abattu."

Les loups attaquent une bergerie du village d’Artchoud dans le Lori

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=79734

" Dans la bergerie appartenant à Roza Kasparian, 8 moutons furent tués et une quinzaine d’autres blessés. La majorité de ces bêtes blessées doivent être abattues. Leur viande étant également jugée dangereuse à la consommation. Les pertes sont évaluées à plus d’un million de drams (environ 2 000 euros). Il y a quelques jours les loups avaient également attaqué le village d’Artchoud en tuant un veau."


allez voir les photos...

L'état arménien a trop attendu avant d'autoriser les tirs de loups car ils s'approchaient trop des villages,
Une prime est même distribuée a ceux qui tue un loup...
Mais tous cela prendra plusieurs années avant d'avoir un effet significatif en faisant baisser le danger pour les population local

3 ieme réponse aux 4 questions

mercredi 6 juin 2012

Ours La population dit stop!

en italien dans la colone de droite

avec un traducteur automatique:ici



News



Stop alla strage degli asini in Trentino. Basta con gli orsi dei nuovi signorotti feudali con licenza di uccidere

Segnalate a Ruralpini

anche i casi non riportati

dalla stampa locale


(25.05.12)SIn Val Rendena (TN) striscioni anti-orso dopo i fatti dei giorni scorsi



(25.05.12)Sugli orsi Dellai mette le mani avanti (TN)

Con mossa astuta il presidente della provincia di Trento scrive al ministro dell'ambiente e al commissario europeo in modo che i trentini sappiano che è per colpa di Roma e di Bruxelles se agli orsi pericolosi non si può torcere un pelo. Così si cerca di dimenticare che la provincia ha a suo tempo approvato l'introduzione dell'orso dalla Slovenia e fatto propri i criteri di gestione scritti dagli orsologi del Parco Adamello Brenta una volta terminato il progetto Life Ursus e avviata la "gestione ordinaria". Dellai si è forse anche scordato che nel 2010 aveva promesso un "giro di vite" per garantire meno gli orsi e più la popolazione. Oggi la faccenda è sempre più critica e il presidente manda a dire a Roma e a Bruxelles che i trentini ne hanno piene le palle degli orsi: "L'indagine demoscopica commissionata da questa Amministrazione nel 2011, ha messo in evidenza un'importante e decisa riduzione del grado di accettazione sociale della specie (dal 76% del 2003 all'attuale 30%)". "...gli episodi registrati in questi ultimi giorni, che hanno portato anche a contatti diretti tra orso e uomo, esprimono ed accrescono il già elevato livello di allarme sociale, al quale si accompagna forte preoccupazione, in primis, per l'incolumità della popolazione". Dellai quindi chiede un incontro ai responsabili romano e europeo dell'ambiente per cercare "con la necessaria celerità, nuove e più efficaci soluzioni per far fronte ad una situazione che, altrimenti, rischia di essere non più sostenibile". L'ha scoperto oggi che non è più sostenibile? Curiosamente nel resoconto dell'ANSA si sostiene che Dellai chiede la riduzione degli orsi. Nella nota ufficiale non c'è ombra di questa richiesta ma il lascialo filtrare ("qui lo dico e qui lo nego") è un abile mossa per placare gli animi.


(25.05.12) Madonna di Campiglio (TN)

Notizia dal TGR: Persone attaccate dall'orso si difendono con un bastone.

Cari albergatori avete "venduto" l'orso sulla pelle dei pastori. Ora auguratevi solo che la censura blocchi la diffusione nazionale della notizia.


""L'enquête de recherche commandé par cette administration en 2011, a montré une réduction significative et marquée le degré d'acceptation sociale de l'espèce (de 76% en 2003 à l'actuel 30%). " "... Les épisodes enregistrés ces derniers jours, ont également conduit à un contact direct entre les ours et les humains, d'exprimer et d'améliorer le niveau déjà élevé de l'inquiétude du public, qui est accompagné par une forte préoccupation, surtout, pour la sécurité des de la population. ""

Une jeune louve abattue par un chasseur à Utelle

http://www.nicematin.com/derniere-minute/une-jeune-louve-abattue-par-un-chasseur-a-utelle.892286.html
"
Une louve a été tuée ce mercredi matin à 7h45 à Utelle par un chasseur habilité dans le cadre de tirs de prélèvements autorisés. Cette femelle était en position d'attaque proche d'un troupeau d'ovins dans la vallée de la Vésubie.
Il s'agit du premier loup tué légalement dans le département"




Une première dans ce département, ou ce début de solution arrive bien tardivement après 20 ans de prédations et autant d'illégalité pour l'état qui n'assure pas la sécurité des bien et des personnes.

Cela ne suffira pas a faire baisser les prédations déjà trop nombreuses dans ce département car pour stabiliser la population de loup il faut prélever au moins 30 % ...

Continuer votre action pour que cela puisse ce voir

Les chasseurs réduisent la voilure

http://www.vosgesmatin.fr/actualite/2012/06/05/les-chasseurs-reduisent-la-voilure

"Heureusement, les chasseurs sembleraient plus écoutés sur le dossier du loup dans les Vosges. L’an passé, 76 attaques ont été recensées et 200 animaux tués. « Nous allons rencontrer nos homologues Espagnols, Suédois, et Italiens, pour tenter de confronter nos idées » explique le président, adepte de la « réunionite »."


Rencontrer les autres c'est bien mais lesquels?

Les officiels, avec une version officielle pour ne pas déplaire a leurs intégristes de l'environnement!
Ou les acteurs de terrains, qui n'osent pas s'exprimer en public, mais vous confieront de petites phrases du genre: " le pépé les a tous tués", " Ils ont souvent la tourista", " ils sont moins solides que le par-choc des camions"...